The Dears

Degeneration Street

Degeneration Street

 Label :     Dangerbird 
 Sortie :    mardi 15 mars 2011 
 Format :  Album / CD   

The Dears est un groupe canadien à géometrie variable autour de son leader LIGHTBURN. Degeneration Street est leur cinquième album. Je pensais qu'il serait difficile à ce groupe de surpasser le sombre et envoutant No Cities Left sorti en 2006, déjà pour ma part un des meilleurs albums de cette année. Et bien force est de constater que ce dernier opus est un cran au dessus. Le premier morceau "Iomega Dogs" retient dès le départ toute notre attention et finalement ce qui pourrait n'être qu'un début en fanfare sans lendemain est au contraire le mètre-étalon de ce disque. Jamais la suite (sauf peut être sur "Thrones") le niveau baisse, le groupe enchaine les sommets. Et malgré la longueur de l'album (14 titres) pas un titre ne fait office de remplissage. Ce qui est remarquable et plutôt rare de nos jours.

La musique est toujours un mélange d'indie-rock avec cette fois ci des accents pop bienvenus qui donnent une vraie respiration à l'album (comme sur "Yesteryear"). Enfin on retrouve toujours la mélancolie de Lightburn ainsi que son gout pour une musique souvent lyrique voire progressive (comme avec le floydien "Galactic Tides").

Bref vous l'aurez compris un album indispensable qui finira quoi qu'il arrive dans mon Top 5 pour 2011. A découvrir d'urgence


Excellent !   18/20
par Rob Fleming


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
287 invités et 2 membres
François Corda
Poukram
Au hasard Balthazar
Sondages
Finalement, au vu des projets nés après leur désunion, vous êtes très content qu'ils aient splité:


At The Drive-In
Atari Teenage Riot
Big Black
Black Flag
Diabologum
Faith No More
Fu Manchu
The God Machine
The Murder City Devils
Refused