The Dears

Bruxelles - Belgique [Ancienne Belgique - AB Box] - dimanche 13 février 2005

The Dears
The Dears est un groupe sous influence. Difficile de nier la référence Smiths à l'écoute de No Cities Left, tant l'album fait écho au band mancunien. Arme à double tranchant : en cette période revival des eighties, No Cities Left a été plébiscité comme une des révélations de l'année 2004 et Morrissey lui-même en est tombé sous le charme. Par contre comment se départir de cet héritage tellement encombrant à en plomber une carrière ? The Dears a fourni les éléments de réponse ce soir lors de son passage à l'Ancienne Belgique.

Les Dears sont encore backstage qu'une longue intro met la pression sur l' AB Box. Le show s'annonce dévastateur. Impression confirmée lorsque les Montréalais investissent la scène et d'emblée balance "Postcard From The Purgatory". De purgatoire, il n'en est rien. C'est plutôt une version sortie des enfers de la distorsion et du reverb. Oubliés les Smiths, les Dears ont muté en cerbères, tant la pluie de riffs incandescents s'abat sur l'AB. La basse ronfle et enrobe la voix ardente de Murray Lightburn. Tour à tour à la Fender, au tambourin, au melodica et à la guitare sèche, l'homme ne trahit pas l'adage : black is magic ! Black comme son cuir, noir comme la couleur de sa peau, noir comme le soul de sa voix. Un vrai trip psychédélique et salvateur. Malheureusement, le son est défaillant et certains morceaux tiennent de la bouillie. Les deux filles aux claviers sont de jolis pots de fleurs. Pour le prix des deux, merci de dénicher une organiste ET une chanteuse : "22: The Death Of All The Romance" porte bien son titre tant son interprétation la rend méconnaissable. Et ce ne fût pas le seul ...

Bref, les Dears ont soufflé le chaud, voire le bouillant, et le tiède. Lightburn et consorts sont capables de transcender leur musique et faire oublier l'étiquette Smiths. Démonstration est faite. Dommage, vraiment, ces quelques errements.


Bon   15/20
par Fan Thomas


  Setlist :

Intro / Postcard From Purgatory
Die x 3
We Can Have It
Swing
The Second Part
Lost In The Plot
DEF
22 : The Death Of All The Romance
>>>
Warm And Sunny Days
Mountain
Heartless Romantic


Photos par Fan_Thomas. Merci beaucoup !


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
85 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Combien dépensez vous par mois pour vos disques