Oingo Boingo

Forbidden Zone

Forbidden Zone

 Label :     Varese Sarabande 
 Sortie :    mars 1980 
 Format :  Bande Originale / CD  Vinyle   

Il y est des œuvres si singulières qu'elles peuvent vous changer votre perception de l'art en général. The Forbidden Zone en fait partie. Il a surpris, il surprend et il en surprendra encore plus d'un.

The Fordbidden Zone est avant tout un film, une sorte de comédie musicale. Mais une comédie musicale particulièrement ravagée du ciboulot. A la réalisation le fondateur des Mystic Knights Of Oingo Boingo Richard Elfmann, le frère de Danny. Nous parlons ici de la bande originale officiellement signée Danny Elfman et The Mystic Knights of the Oingo Boingo. Le son et les images sont quasi indissociables, le film a été d'ailleurs été réalisé comme une sorte de clip géant pour immortaliser la musique. Cette dernière à été composée dès 1978. Avant de continuer présentons un peu le film. Ce long délire cartoonesque est sorti de manière très confidentiel aux états unis en 1980, la chose est filmé en noir et blanc avec quelques bouts de carton, de l'humour, de la folie et beaucoup d'audace. En tout 4 ans ont été nécessaire pour réaliser un film durant à peine une heure. L'histoire: une famille un brin déjanté aménage dans une maison construite sur une porte ouvrant la sixième dimension. La fille de la famille incarnée par la propre femme de Richard Elfman décide d'aller y faire un tour. Ceci à le don de provoquer la colère de la reine. On y croisera aussi un roi nain, le diable et plein de filles aux seins nus (si c'est ca l'enfer qu'on m'y envoie de suite) dans un univers très bande dessiné. La chose et rééditée sur le chouette label Le Chat Qui Fume. On ne sait pas combien il en fume par jour, par contre on commence par savoir ce qu'il y a dans la cigarette.
La musique est à peine moins folle que le film. C'est bardé de chanson totalement barrée, totalement irrésistible et pas du tout folle de la messe. La chanson titre fut à son époque sorti en single et s'offrit un petit succès dans les circuits indés américains. On à ensuite droit à quelques passages totalement déjanté comme cet incroyable "Queen's Revenge" totalement fou notamment porté par le légendaire accent de Marie-Pascale Elfman. Vous pourrez ensuite exploser de rire sur cet incroyable révision de l'alphabet sur la bien nommé "Alphabet Song". La reprise de "Minnie The Moocher" (popularisé par les Blues Brothers) devrait aussi en laisser bouche bée plus d'un. Le mélange incessant entre les dialogues du film et la musique propre accentue encore le coté décalé de la chose.

Le premier disque officiel des Mystic Knights Of Oingo Boingo est donc une réussite. C'est surtout la première bande originale de Danny Elfman. La suite sur grand écran se fera 5ans plus tard avec un certain Pee Wee Big adventure. Le début d'une longue collaboration avec Tim Burton. Puis comme me disait un bon pote la musique d'un film dans lequel on voit un crapaud géant danser le twist est forcément appréciable.


Exceptionnel ! !   19/20
par Chaurionde


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
325 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Si je vous dis beauté féminine vous me répondez ?


Elysian Fields
Emily Haines
Emiliana Torrini
PJ Harvey
Mazzy Star
Blonde Redhead
Cat Power
Peaches