Trap Them

Seizures In Barren Praise

Seizures In Barren Praise

 Label :     Deathwish Inc. 
 Sortie :    mardi 11 novembre 2008 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

L'avènement de Trap Them : Seizures In Barren Praise ou le grand déballage d'un grindcore définitif, ultra-violent (pléonasme évidemment) et sans compromis.

Voilà 10 morceaux balancés froidement et sans détour en 25 minutes (sans compter le fait que le groupe nous délivre un impressionnant "Mission Convincers" final de 7 minutes) ! Et comme on ne change pas une équipe qui gagne, Trap Them a encore confié l'enregistrement et la production à Kurt Ballou de Converge, qui ira même jusqu'à s'équiper d'une guitare voire même d'une basse à l'occasion afin de participer à cette grande fête païenne. Ben oui, tant qu'à faire : plus on est de fous, plus on rit ! Enfin, c'est ce qu'on aurait tendance à dire, mais ici l'heure n'est pas non plus à la franche rigolade. Le ton est grave et le grindcore bien gras. Au moins, avec "Fucking Viva" en ouverture, on est tout de suite plongé dans l'ambiance heavy de l'album : avec cette ligne de basse vrombissante et ultra dominante et le rythme martial imposé, cette entrée en matière est ce qu'il y a de plus efficace. Les guitares feront alors leur apparition un peu plus tard, et dès lors, tout explose et part en vrille. Seizures In Barren Praise se transforme ainsi en un tourbillon de rage, de brutalité et de décibels.

Nos amis jouent toujours à bloc. C'en est effarant de constater comment les titres se suivent avec la même énergie (euphémisme) et la même conviction. Ces types ne veulent rien lâcher et sont manifestement prêt à tout pour nous en mettre plein la gueule et les oreilles. Mention spéciale à "Reincarnation Of Lost Lones" qui nous offre une minute de totale fureur déchaînée tout comme "Roam" et "Absent Civilian" réunis pour atteindre également une minute de pure folie furieuse. C'est donc ultre rapide mais Trap Them trouve néanmoins le temps de foutre en une minutes un nombre incalculable de plans différents et de riffs ; Ca en devient rellement impressionnant.

Et histoire de terminer l'album et de tromper son monde en beauté, Trap Them nous gratifie d'un "Mission Convincers" de 7 minutes (comme je le soulignais plus tôt), compromis parfait entre hardcore et sludge. Le tempo se ralentit, certes, mais la rage et l'agressivité sont toujours là, prêts à nous sauter au visage à la moindre occasion.
Seizures In Barren Praise est certainement éprouvant, mais témoigne d'une agressivité hors-norme. Définitivement un grand album de grindcore !


Excellent !   18/20
par X_Jpbowersock


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
135 invités et 1 membre :
Arno Vice
Au hasard Balthazar
Sondages
Si je vous dis beauté féminine vous me répondez ?


Elysian Fields
Emily Haines
Emiliana Torrini
PJ Harvey
Mazzy Star
Blonde Redhead
Cat Power
Peaches