Pop Will Eat Itself

Poppiecock

Poppiecock

 Label :     Chapter 22 
 Sortie :    octobre 1986 
 Format :  Maxi / Vinyle   

La deuxième fournée de Pop Will Eat Itself ne surprend guère par rapport à The Poppies Say GRRrrr!. Les ingrédients sont les mêmes : morceaux courts (un peu moins, tout de même), tempo rapide, guitares noisy, mélodies sucrées, chant adolescent et précipité. Encore une fois, donc, cinq petites perles de noise pop concentrées dans un peu plus de huit minutes. On pense au My Bloody Valentine de la même époque, même si le groupe irlandais saturait déjà plus ses guitares. Et une fois de plus, à voir les noms des chansons, on ne peut pas passer à côté de la bonne humeur et de l'humour du groupe : "The Black Country Chainsaw Massacreee", "B-B-B-Breakdown"... Avec "Oh Grebo I Think I Love You" PWEI se paie même le luxe de signer l'hymne du mouvement grebo. Bon, peut-être pas son hymne, mais une de ses pièces maîtresses. Bref, encore un (petit) EP très sympathique de la bande à Clint Mansell.


Sympa   14/20
par Jumbo


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
266 invités et 2 membres
Ben147
Nykobouk
Au hasard Balthazar
Sondages
Selon vous, quel intérêt les side-projects offrent-ils au rock indé ?