Prohibition

Towncrier

Towncrier

 Label :     Prohibited 
 Sortie :    jeudi 01 février 1996 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Ils ont dû souvent l'entendre, ce groupe parisien fait beaucoup penser à Fugazi (et d'autres groupes du label Dischord comme Hoover par exemple) ce qui est à la fois flatteur et embarassant. Embarassant car, si on retrouve bien le timbre de voix d'un Guy Picciotto ou la basse groovy d'un Joe Lally, Prohibition va quand même puiser autre part et, à l'écoute de ce Towncrier (qui se veut une sorte de concept album sur notre capitale), je trouve la comparaison un peu paresseuse. Flatteur car les 12 titres emo-post-bidule-hardcore envoyés sur cette galette peuvent facilement rivaliser avec les meilleurs albums des meilleurs groupes américains (ou autres) de cette veine. Ce qui n'est pas rien. Le saxophone de Quentin Rollet vient ajouter une touche particulière à certains titres et on regrettera juste que ce dernier ne soit pas assez présent (contrairement à l'album 14 Ups & Downs, excellent lui aussi). A (re)découvrir absolument pour tous les fans d'un emocore made in Dischord.


Excellent !   18/20
par Baudruche


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
219 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Les concours sur XSilence, vous en pensez quoi?