Wax Tailor

Lost The Way

Lost The Way

 Label :     Autoproduit 
 Sortie :    2004 
 Format :  Maxi / CD   

JCLS. Nul ne pouvait savoir que ces initiales feraient autant parler d'elles. JC Le Saoût aka Wax Tailor comme il est inscrit à l'intérieur de cette toute première autoproduction enregistrée au Lab'Oratoire Studio qui deviendra un peu plus tard le nom de son label. Lost The Way est donc le tout premier EP de ce tailleur de cire, le fondement de son œuvre et de son style. Le français bâtit ici le squelette des albums à venir, la cire se prêtant si bien à mémoriser les empreintes : trip hop façon Portishead avec dans Charlotte Savary dans le rôle de Beth Gibbons ("We Have Lost The Way"), dialogues des premiers films américains pris à partie par quelques scratches ("Time To..."), down tempo jazzy ("The Twighlight"), abstract en compagnie du rappeur Infinite Live ("Eye Drink"), l'ultime morceau bouclant la boucle. On sent bien que chacun des titres est l'amorce de quelque chose d'un peu plus grand, de plus élaboré et qu'avec avec leurs singularités ils donneront naissance au métissage plus abouti que l'on connaît à présent. Un mal pour un bien puisque d'un autre côté il est rare de pouvoir apprécier l'étalement de tant de fondations, si brutes qui plus est. Wax Tailor ne semble pas avoir perdu son chemin. Loin de là. Il le trace simplement et avec réflexion dans un paysage cinématique qui lui est propre à la confluence d'effluents urbains. Mais de différentes époques.


Pas mal   13/20
par TiComo La Fuera


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
227 invités et 1 membre :
Gary Appleseed
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans la série "C'est (devenu) trop chiant, ne me parlez plus d'eux!", vous désignez:


The Arcade Fire
Arctic Monkeys
Baby Shambles
Clap Your Hands Say Yeah !
Dionysos
I Am X
Interpol
Mogwai
Placebo
Radiohead