Lambchop

OH (Ohio)

OH (Ohio)

 Label :     City Slang 
 Sortie :    lundi 06 octobre 2008 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

'Oh-oh-I-o'. C'est anaphylactique. 'Oh-oh-I-o', et le temps s'arrête. Kurt Wagner, l'une des plus belles voix de la pop, qui nous désarme dès les premiers instants par son enjôleur prononcé. Le 11ème album de Lambchop ne pouvait pas mieux commencer.
Oui, c'est d'un complet idéal pour lancer cette longue roucoulade en sourdine, ce défilement langoureux et précieux de folkeuses popeuseries. Pendant 50 minutes de morceaux aux titres parfaits ("Sharing A Gibson With Martin Luther King Jr", "Popeye"...), Lambchop joue les mythomanes surdoués en nous faisant croire que le mot délicatesse a été inventé spécialement pour eux. Du Lambchop en mode atone, sans une once de spectaculaire, qui devrait régaler les Belle et Sebastian de ce monde.
Le problème, évident, c'est qu'à force de pratiquer la chanson murmure, la chanson qui vous souffle dans le coup, vous effleure l'échine sans aller plus loin, et ben, immanquablement, il arrive qu'on décroche, qu'on pique du nez, trous noirs... Comme dirait mon cousin Gaston, 'c'est beau, c'est beau mais... qu'est-ce que c'est chiant'. Mal emparolé le cousin mais il a pas tout à fait tort, il y va juste un peu fort.
OH (Ohio) est un piège à rêvasseurs, un gaz anesthésiant si on ne fait pas attention. Bien sûr, parce que c'est Lambchop, cela reste de l'effet secondaire presque bénin.


Bon   15/20
par Sirius


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
157 invités et 4 membres
Dale
Vamos
Zebulon
Thebluegoose
Au hasard Balthazar
Sondages
Tu as le droit d'effectuer un seul voyage spatio-temporel, où est-ce que tu vas ?