Lambchop

I Hope You're Sitting Down

I Hope You're Sitting Down

 Label :     Merge 
 Sortie :    mardi 20 septembre 1994 
 Format :  Album / CD   

Nashville. Lieu hautement symbolique de la musique traditionnelle américaine. C'est aussi la ville qu'a choisis Kurt Wagner pour s'installer en 1986. Le choix de la capitale de la country n'est sans doute pas anodin. Mais notre homme ne fait pas partie des musiciens se contentant de reprendre un répertoire country vieillissant. L'ambition de Kurt Wagner est tout autre: remettre au goût du jour une musique country en l'agrémentant de touches de jazz, rock ou folk. Pour réussir, Kurt crée Lambchop en 1993 qui est un collectif pouvant aller jusqu'à une dizaine de musiciens. Lambchop se fait rapidement repérer et sort son premier album l'année suivante.

L'alchimie entre la country et la musique actuelle est possible qu'avec le génie de Kurt Wagner. Reprenant le minimalisme de la country qu'il utilise pour déclamer sa peine qui est agrémentée de dérapages sonores. Car notre ami Kurt n'est pas de ceux pour qui la vie est un long fleuve tranquille, il est avant tout un homme sensible (et oui mesdames detrompez-vous, les hommes savent être sensibles) dont la mélancolie transpire dans ses chansons. On ne peut pas rester pantois sur des chansons comme " Soaky In The Pooper " ou encore " Under The Same Moon " qui nous tirent les larmes des yeux.
Mais c'est sans compter sur le réveil de Lambchop pour la chanson " Hellmouth " ou notre Kurt déblate ses paroles pour finalement torturer sa voix jusqu'à l'aigu alors que l'accompagnement déborde d'énergie avec un saxophone complètement transcendant. Ce sursaut est de courte durée puisque Lambchop reprend sa marque de fabrique avec " Bonsoir, bonsoir " qui est un morceau aérien puis " Hickey " et son spleen qui rend n'inporte qui mélancolique pour toute la journée.
Puis on se reprend un coup de nervosité sur le titre " So I Hear You're Moving " lorgnant vers le jazz alors que les paroles sont dites à une vitesse incroyable. Lambchop fait ensuite un virage vers l'expérimentale sur le titre " What Was He Wearing " qui casse un peu l'ensemble de l'album.

I Hope You're Sitting Down condense deux mondes avec un passé révolu dont la nostalgie se dessine avec la mélancolie et un présent quelques fois virevoltant et énergique. Kurt Wagner est un artiste dont la sensibilité et l'intemporalité font de lui un artiste majeur.


Exceptionnel ! !   19/20
par Tomtom


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
93 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans l'idée d'une playlist thématique mais néanmoins hebdomadaire, vous préférez :