Landscape

With A Little Help From My Friends

With A Little Help From My Friends

 Label :     Square Dogs 
 Sortie :    lundi 26 mars 2007 
 Format :  Album / CD   

With A Little Help From My Friends. Avec un nom comme celui là on pense tout de suite au morceau de Sgt. Pepper's. Or il s'agit bien ici du second album de Landscape et non d'un de ces ersatz des Beatles comme le suggère le titre. De même ne vous fiez pas à morceau d'ouverture "Lost In Translation", vous ne serez que déçu de ne pas trouver de similitudes avec Air. Ainsi bien que les premiers titres frôlent des formules qui nous interpellent, le contenu du disque a bel et bien son propre univers. Un univers que l'on connaît en partie puisqu'il qui a évolué en deux ans. Le groupe parisien a en effet abrogé son post rock éthéré allongé pour parcourir davantage le potentiel de chacun de ses acteurs. Car si One avait une identité neutre et gardait bien l'anonymat de ses interprètes, cette fois-ci on peut enfin mettre des visages sur les chansons tourmentées de Guillaume De Chirac. Ainsi dans un brassage qui se fait plus sentir, agrémenté de touches d'intervenants comme Nicolas Leroux, Sébastien Schuller ou même Syd Matters ("Someday" rien à voir avec "Someday Sometimes"), on a enfin l'occasion de retrouver des voix que l'on aime et des airs que l'on ne pensait plus revoir de sitôt si ce n'est jamais comme ceux de Overhead ("Born Wild" magnifique). Landscape n'est définitivement plus le projet de De Chirac mais une grande opportunité d'inviter quiconque avec la même opinion de la musique que la sienne, quiconque qui apportera son petit saut de larmes et de mélancolie. Le titre de l'album est alors tout de suite plus parlant et les circonstances que plus belles pour élever une pop atmosphérique basculant entre opacité et obscurité totale atteignant son sommet avec ces violons mis en "Parenthèse" évoquant The Silver Mount Zion. Les mélodies sont travaillées au corps, pleurent, larmoient, émeuvent. Et dans un climat pour beaucoup maussade, l'avantage est donné au répertoire de textes du fondateur de feu The Misadventures Of... qui attendaient patiemment leur tour. Ainsi "L'heure D'à Côté", grand moment de poésie quoi qu'un brin peu naturelle, ouvre toute sa tristesse dont les amateurs de spleen pourront se délecter. Tout comme "Slow Down", longue marche silencieuse aidée par les samples évanescents de Sébastien Schuller. Finalement Landscape fait de sa diversité une force qui est enfin suffisamment exploité et atteint un parfait équilibre résolument mélodique tout en restant en accord avec One. Chacun a apporté sa pierre à l'édifice et With A Little Help From My Friends ne s'en trouve que plus solide et stable dans cette adéquation où pour mieux exister il faut être plusieurs.


Très bon   16/20
par TiComo La Fuera


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
127 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Les Pochettes de disques, elles vous font quel effet ?