Cansei De Ser Sexy

Donkey

Donkey

 Label :     Sub Pop 
 Sortie :    lundi 16 juin 2008 
 Format :  Album / CD   

Cansei de Ser Sexy a connu son petit succés en 2007. Porté par un excellent single, "Let´s Make Love Ad Listen To Death From Above", leur premier album est toutefois rapidement tombé dans l´oubli, noyé dans la masse des disques de Nu-Rave. Et puis cet été, je tombe sur cet article oú le groupe me paraît plus intelligent que tous ces groupes anglais dont la seule préoccupation est de danser.
La genèse de Donkey a été difficile. Roulés par leur ex-manager, les CSS se sont retrouvés sans le sou, obligés de tourner sans relâche pour rembourser leur dette. Et être sur la route leur a donné envie de se tourner vers leurs premières influences : Pixies, Sebadoh, L7 et Nirvana. Intrigué, je me procure le disque et suis agréablement surpris.

CSS a abandonné les tics qui rendaient le premier album lassant à la longue. Plus de name-dropping à outrance, des morceaux plus construits et moins grossièrement marqués par la Nu-rave. A la place, on a le droit à une power-pop typique des 90´s remise au goût du jour, avec la touche bubble-gum de CSS. On sent bien l´influence de la face pop des Pixies, et encore plus du Franck Black de "Abstract Plain". La batterie claque bien, la guitare est légèrement distordue. Les lignes de basse sont excellentes et rappellent directement "Here Comes Your Man" ou "Dig For Fire".
Ainsi, les compositions sont vraiment ensoleillées et enthousiasmantes. Le single "Rat Is Dead" et son jumeau "Jager Yoga" sont réjouissantes et punky à souhait. La rigolote "Reggae All Night" repose complètement sur la basse et est super groovy.
Avec "Give Up", "Left Behind" et "How I Became Paranoid", on est complètement dans la Nu-rave, mais une Nu-rave qui n´oublie pas la mélodie au détriment de l´énergie. Les synthés sont bien présents mais associés à de bonnes guitares punk, ça donne quelque chose de frais et personnel. "Believe Achieve" rappelle le premier album : très produite, mais avec des instruments des 90´son a le droit à un morceau vraiment malicieux.
Et enfin, il ya mes coups de cœur : "Beautiful Song" et "Move", qui s´apparentent presque à de la Surf-music. Les guitares et synthés se font discrets pour laisser la place à la basse et aux chœurs, sur des mélodies enjouées !

Donkey est vraiment surprenant de la part d´un groupe dont je n´attendais pas grand-chose. C´est un disque de Power-pop qui assume ses influences tout en les adaptant à son style. La voix sexy et pétillane de la chanteuse Lovefoxx achève de lui donner du caractère, faisant de l´album un bon album entre pop des 90´s et Nu-rave. Idéal pour l´été ou pour réchauffer l´hiver !


Très bon   16/20
par Vamos


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
489 invités et 1 membre :
Julian_
Au hasard Balthazar
Sondages
Les Pochettes de disques, elles vous font quel effet ?