The Legendary Pink Dots

The Crushed Velvet Apocalypse

The Crushed Velvet Apocalypse

 Label :     PIAS 
 Sortie :    vendredi 08 septembre 1989 
 Format :  Album / Vinyle   

The Crushed Velvet Apocalypse (CVA) est déjà le neuvième album (si l'on exepte le mini-album de 1984, Faces In The Fire et si l'on compte l'album mi-live/mi-studio "The Lovers",paru exceptionnellement sur le label hollandais Torso) des Legendary Pink Dots (LPD), groupe formé autour d'Edward Kaspel (ou Ka-spel) au chant (appelé aussi Le prophète!) et de Phil Knight (alias Silverman) aux claviers. L'album marque une transition avec les précédents: le violoniste est parti et le groupe a embauché un nouveau multi-instrumentiste du nom de Niels Van Hoornblowers (littéralement souffleur de cuivres), puisque ce dernier joue aussi bien de la flûte que du saxophone et de la clarinette basse. Le disque commence très fort avec "I Love You In Your Tragic Beauty", avec un son de guitare acoustique très prenant (sans doute l'un des meilleurs titres des LPD)! Puis c'est l'arrivée de "Green Gang", qui vient nous charmer avec ce son de sitar jouée par le guitariste Bob Pistoor (qui décèdera tragiquement l'année suivante d'un cancer). Ensuite "Hellsville" et "Helloween" (1'27!), 2 titres sans grand intérêt; puis le classique "The Safe Way" avec des sons très typés "années 80" qui conclut en toute beauté la première face du vinyl.
La deuxième face du disque commence très fort avec "Just A Lifetime", épique et répétitif à souhait, un morceau très mélodique. Vient ensuite "The Death Of Jack The Ripper" (la mort de Jack l'éventreur), un titre très glauque qui dénote avec le reste de l'album (plutôt lumineux!) ou le prophète ne cesse de répéter Jack Is Dead sur une musique d'enterrement! Le disque se termine avec l'entêtant "New Tomorrow" (un titre avoisinant les 10 minutes!) aussi répétitif qu'il est lent et conclut en beauté CVA. A noter sur la version CD la présence de 4 titres supplémentaires dont le fameux "Princess Coldheart", paru à l'époque sur un single devenu introuvable! chanté par Ka-spel et sa compagne Lady Sunshine (aux choeurs), un hit en puissance que le label PIAS a bien mal défendu! A noter enfin la superbe pochette signée Barbery (alias Steven Stapleton de Nurse With Wound). Du fait qu'il sonne très daté "années 80", il ne mérite pas la note "intemporel" mais vaut bien un "exceptionnel".


Exceptionnel ! !   19/20
par PETER PAN


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
202 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Selon vous, quel intérêt les side-projects offrent-ils au rock indé ?