Merzbow

Sphere

Sphere

 Label :     Tzadik 
 Sortie :    mercredi 04 mai 2005 
 Format :  Album / CD   

Merzbow est un corpus digne du Merzbeau de Schwitters pour sa quantité. Il n'y a qu'à considérer la Merbox (50 cds) pour se faire une idée du mur de son que le Merzbow pris dans son entier représente depuis 1978. Masami Akita est très très productif. Néanmoins il ne faut pas penser que cette capacité à produire est synonyme de relâchement dans la qualité propre à chaque disque. Si si Merzbow fait de l'exercice de style! Et Sphere est un très bel exercice. Ici Akita semble avoir enregistrer l'ensemble des percussions tribales existantes sur la planète pour les réunir dans une orgie sonore qu'il reste le seul à pouvoir maitriser (il faut être zen pour faire ce genre de musique). Chaque plage de l'album est pulsé (ligne de basse, une centaine de percussions). La torture sonore abstraite est ainsi filtrée par le rythme, la pulsation. Merzbow semble improviser sur un beat (poly-rythmique s'entend). "Sphere" est sombre, et possède une nature tribale très efficace et non pas simplement anecdotique. Masami Akita est un musicien qui parvient à optimiser du matériel déjà-là par l'utilisation du feed-back sans fin qui fait grossir le son de départ jusqu'à atteindre des mesures fascinantes. Son oeuvre est très subtile quoiqu'on en dise.


Excellent !   18/20
par Toitouvrant


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
91 invités et 1 membre :
Vamos
Au hasard Balthazar
Sondages
Combien dépensez vous par mois pour vos disques