Hayden

Everything I Long For

Everything I Long For

 Label :     Outpost 
 Sortie :    1995 
 Format :  Album / CD   

Attention, l'abus d'Hayden peut nuire à la santé mentale. Everything I Long For, premier effort de ce canadien dépressif (?), est d'un romantisme désabusé ("Bad As They Seem", "In September"), voire morbide ("Skates", "When This Is Over"). Une sorte de journal intime complètement barré, où seraient couchées les plus grandes peurs, les plus grandes désillusions de son auteur. En fait, Hayden Desser ferait même passer Ian Curtis et Robert Smith pour deux gai-lurons...

La musique du canadien, imprégnée de folk-rock aux accents parfois grunge, est nourrie d'une neurasthénie qui rend toute catharsis impossible. Everything I Long For est donc une expérience traumatisante, car elle se subit intégralement et ne peut que rappeler de vieux démons. Ou en faire naître de nouveaux !

Ainsi, seul avec sa guitare ou son piano, accompagné occasionnellement d'une basse et d'une batterie traditionnelle, Hayden Desser chante (hurle parfois) les déboires amoureux, la médiocrité de la vie, la lacheté, la solitude et les cauchemars avec une sincérité désarmante; et cela sur des mélodies vénéneuses et superbes.

Un disque habité et inoubliable.


Exceptionnel ! !   19/20
par Jekyll


 Moyenne 17.50/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 29 mai 2006 à 17 h 26

Une voix à l'opposé des canons habituels, brut, presque crasseuse, cassée sur des mélodies pas mélancoliques, non. Hayden ne verse pas dans le pathétique mais plutôt dans le désespoir rageur, la déprime acerbe qui transpire de chacun de ses mots presque arrachés de sa bouche. Eveything I long For, c'est 16 chansons qui expriment chacune à leur manière un état d'esprit permanent de noirceur, presque de misère. Suffit d'écouter "When This Is Over", et le changement de ton du chanteur pour percevoir totalement cette rage.
"Lounging" est sûrement la meilleure chanson de l'album. La plus douce aussi, elle le clôt en beauté. Une sorte de berceuse finale, comme pour apaiser des démons intérieurs.
Un album à écouter, il en vaut vraiment le coup.
Très bon   16/20







Recherche avancée
En ligne
233 invités et 3 membres
Nykobouk
Toitouvrant
Reznor
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans la série "C'est (devenu) trop chiant, ne me parlez plus d'eux!", vous désignez:


The Arcade Fire
Arctic Monkeys
Baby Shambles
Clap Your Hands Say Yeah !
Dionysos
I Am X
Interpol
Mogwai
Placebo
Radiohead