Compulsion

Hi-Fi

Hi-Fi

 Label :     Virgin 
 Sortie :    vendredi 22 septembre 1995 
 Format :  Compilation d'inédits / CD   

Compulsion a souvent été comparé à un croisement entre Nirvana et les Sex Pistols. Il est vrai que les Londoniens nous assénaient un grunge mâtiné de punk. Une sorte de réponse britannique à Nirvana – en mieux. En concert, le regard halluciné du chanteur Josephmary n'était pas sans rappeler Johnny Rotten. Mais ils s'inscrivaient aussi dans une certaine tradition de la pop et du post-punk (la basse, notamment). Hi-Fi est une compilation de leurs premiers maxis, entre 1992 et 1994, sortie après le premier album Comforter.
"Accident Ahead" est une véritable tuerie, avec une mélodie ravageuse, un riff tranchant, un dynamisme particulièrement énergique. Sur "Yabba Yabba Yes Yes Yes", la guitare électrique, superbe, est doublée par une acoustique, le chant est plus subtil, moins rageur, la mélodie, excellente, est plus mélancolique. Sans doute le meilleur morceau du groupe. "Mall Monarchy" (qu'on retrouve sur le premier album) : encore une bombe. La mélodie est irrésistible, Josephmary se met à hurler. Le groupe ne nous laisse aucun répit, nous entraînant dans une folle cavalcade avec "Easterman", un peu moins bon que les précédents morceaux, mais tout de même fort convaincant. Le titre suivant, "Pink And Forty-Nine" est encore plus speed, avec des power chords saturés ravageurs. "Nineforth", moins rapide, est tout aussi enthousiasmant. "Why Do We Care", qui commence par des "hahahaha" sardoniques, est une autre pièce de choix, un peu plus pop – mais une pop énervée.
Rien à jeter sur cette compilation passée à la trappe. Un CD, une fois encore, très difficile à trouver, mais qui ne vous décevra pas. Meilleur que Nirvana. Et encore meilleur que Comforter, qui est plus inégal.


Parfait   17/20
par Gaylord


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
157 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Si tu ne pouvais en ressusciter qu'un ?


The Minutemen
Nirvana
Elliott Smith
Morphine
The Ramones
Joey Ramone
Jeff Buckley
Vic Chesnutt
Jay Reatard