Minimal Compact

The Figure One Cuts

The Figure One Cuts

 Label :     Crammed Discs 
 Sortie :    1987 
 Format :  Album / CD   

The Figure One Cuts est le quatrième et ultime album de Minimal Compact, et est tout aussi excellent que ses prédécesseurs.
Rappelons que le groupe était constitué d'Israéliens émigrés en Belgique, mis à part le batteur qui était hollandais. Il est donc parfaitement logique qu'influences orientales et occidentales se mêlent. La musique de Minimal Compact pourrait en effet être décrite comme un mélange de cold wave et de musique orientale. Leur musique a même été décrite comme le fruit des amours de Joy Division et d'Oum Kalsoum...
Sur The Figure One Cuts , tout est parfaitement maîtrisé, chaque instrument se marie à merveille avec les autres tout en restant bien individualisé.
Le line up se compose de Samy Birnbach au chant, de Rami Fortis et au chant et aux guitares, de Berry Sakharof aux guitares et au clavier, de Malka Spigel (future épouse de Colin Newman) au chant et à la basse, et de Max Franken à la batterie.
La production, parfaite, est due à John Fryer (This Mortal Coil, Depeche Mode), qui s'occupe également des synthés et de la programmation sur quelques morceaux.
Les morceaux s'enchaînent sans aucun moment de faiblesse, on reste pantois face à autant de beauté. Le groupe égraine, impassible, ses complaintes aux accents uniques.
Les sommets sont constitués par "Inner Station", "Piece Of Green" (où les voix mêlées chantent ‘take me to the round around around'), "Is It So ?", sans oublier "Immigrant Song" (reprise de Led Zeppelin).
Un excellent album, à (re)découvrir d'urgence !


Excellent !   18/20
par Gaylord


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
186 invités et 2 membres
R.i.p Auckward
Dale
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans quelle tranche d'âge vous situez-vous ?