The New Year

Newness Ends

Newness Ends

 Label :     Touch And Go 
 Sortie :    mardi 20 février 2001 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Suite à l'arrêt de Bedhead, les frères Kadane s'autorisent à laisser entrer le soleil dans leur disque. Bien sûr, il s'agit d'une douce lumière tamisée par des stores vénitiens, et encore s'agit-il d'un coucher de soleil de fin d'après-midi pluvieux, mais toujours est-il que ça fait du bien de voir ses douces chansons se réchauffer un peu.
C'est qu'elles en avaient bien besoin, habituées à se traîner et à se faire toutes discrètes, et elles peuvent maintenant prendre plus d'élan, plus d'ampleur et laisser les guitares s'entrelacer avec plus de sensualité qu'auparavant.
Peut-on parler pour autant d'optimisme ? Certainement ce mot n'existe pas dans le vocabulaire des frères Kadane. Tout juste s'agit-il de plus d'affirmation et de plus de rêverie. Sur ce premier album de leur nouveau projet, les mélodies tapent, tout en restant doucereuses, le chant fustige, tout en demeurant monocorde, et les guitares s'emballent, tout en conservant leur quiétude caractéristique.
Un album à écouter, chez soi, les après-midi pluvieux justement, pour savourer cette tristesse, qui réchauffe pourtant les cœurs tourmentées, sans doute du fait de son incroyable sincérité.


Bon   15/20
par Vic


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
153 invités et 1 membre :
Zebulon
Au hasard Balthazar
Sondages
Finalement, au vu des projets nés après leur désunion, vous êtes très content qu'ils aient splité:


At The Drive-In
Atari Teenage Riot
Big Black
Black Flag
Diabologum
Faith No More
Fu Manchu
The God Machine
The Murder City Devils
Refused