Onelinedrawing

Always New

Always New

 Label :     Jade Tree 
 Sortie :    mardi 24 avril 2001 
 Format :  Maxi / CD   

Pourquoi ce Always New, troisième maxi de Jonah Matranga en tant que Onelinedrawing, ne s'appelle-t-il donc pas ‘Sketchy EP #3' ? Et bien c'est certainement parce que ces six nouveaux titres montrent bien plus de talent. La plume est toujours la même, mais le garçon semble plus à l'aise dans la solitude de son écriture –bien que son errance l'amène à des rencontres-, et en conséquence plus à l'aise dans ses arrangements et bidouillages lo-fi. Chaque titre porte en sous-titre le nom du mois de l'année 2000 durant lequel il a été enregistré. On sait ainsi que tout a été mit en boîte entre janvier et juin 2000, tel un petit bout de vie du personnage.
L'aussi beau que mystique "True Love" ouvre ainsi le bal, son rythme trip-hop et son atmosphère plus intense que d'habitude donnant le La : l'œuvre va vraiment être différente des précédentes. Ce sera l'ambiance dominante du EP, avec tout d'abord le suivant et similaire "Barrier", dont l'ambiance est encore plus poussée, plus solitaire, les doigts frappant la caisse de la guitare. Mais c'est aussi à travers "Learning" pour son décor simpliste et psychédélique, et "The Sun & Aunt Pat / El Sol Y Tia Pat" pour son côté unique due à une batterie jazzy et un piano qui font tout. En y mêlant deux autres titres fabriqués, le cradingue "Disco Manifest" entre faux electro et faux bluegrass et l'instru "The Two Ashleys" aux allures de samples, l'œuvre devient assez bancale pour être tout ce qu'il y a de plus touchant dans ce style d'efforts en solitaire...

Toujours imparfait car c'est la nature même du songwriting lo-fi de Matranga, mais cependant la meilleure réalisation de Onelinedrawing, en cela qu'elle est la plus fidèle à son propre univers...


Très bon   16/20
par X_YoB


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
213 invités et 1 membre :
Jr
Au hasard Balthazar
Sondages
Les téléchargements et vous...