Maserati

Inventions For The New Season

Inventions For The New Season

 Label :     Golden Antenna 
 Sortie :    vendredi 16 mars 2007 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Pour faire simple (et caricatural, il faut bien l'avouer), Inventions For The New Season c'est un peu le krautrock de Ash Ra Tempel ou Cluster qui rencontrerait l'univers psychédélique du Floyd, le tout entraîné par le groove de !!!. Pas évident à imaginer ? Pourtant Maserati l'a fait, et sans devenir indigeste. Oui monsieur !

Ce Inventions For The New Season est une invitation à s'engouffrer dans un voyage terriblement planant. A qui la faute ? A ces quatre types issus de diverses formations: !!! (tiens donc !), Now It's Overhead ou Turing Machine. Durant plus de 45 minutes c'est un tourbillon groovy et psychédélique qui prend forme se développe et connaît de véritables moments de bravoure.
Avec ce nouvel album, le quatuor propose un disque aux multiples facettes capable d'entraîner l'auditeur aussi bien vers des horizons profondément éthérés et cotonneux (et quasiment aquatiques sur "Kalinihta"), jusqu'à en devenir presque introspectif par le calme olympien qu'il prodigue ("Kalimera"), que vers des moments de déchaînements post-rock aux montées surpuissantes et irrésistibles ("12/18"). Maserati ratisse donc un champ d'action on ne peut plus large, mais avec une dextérité étonnante, chacun des 8 morceaux développant une progression unique. Le truc de Maserati c'est d'avoir digérer parfaitement toutes ses influences pour en faire un album concis et tranchant d'où émerge la sensation d'avoir affaire à un album issu directement des 70's enfumées, mais avec une vision typiquement post-rock de la chose.
Dans cet esprit, on retrouve deux morceaux. "The World Outside", concluant l'album et qui commencerait presque comme du Mogwai, va infliger une sérieuse dose d'électricité sous la houlette d'un riff tranchant et alternant avec des plans beaucoup plus clairs et lumineux.
Et puis il y a le moment fort de l'album: ce "Show Me The Season", joué pied au plancher, une vraie cavalcade psyché portée par une basse une nouvelle fois énorme, ronflante bien comme il faut. Preuve que Maserati n'oublie en aucun cas d'injecter une bonne dose de puissance à ses compositions. Près de dix minutes durant, excluant toute sorte de temps mort, le quartette va faire durer le plaisir de ces montées tout aussi planantes qu'incisives sur ce rythme effréné imposé par la batterie. C'est ce qu'on appelle du défrichage !

Il va de soi que Inventions For The New Season réussit parfaitement son pari: en alliant un psychédélisme planant (vive les pléonasmes !) à une puissance héritée tout droit du post-rock des 90's et à un groove des années 2000, les Américains parviennent à publier un nouvel album à la texture inédite et plus que cohérente. C'est un coup de maître !

Il est des choses qu'il faut savoir faire tourner... Le troisième album de Maserati est de celles-ci !


Très bon   16/20
par X_Jpbowersock


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
314 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Les concours sur XSilence, vous en pensez quoi?