The Notwist

Neon Golden

Neon Golden

 Label :     City Slang 
 Sortie :    lundi 14 janvier 2002 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Ce cinquième album de The Notwist continue dans la voie ouverte par le très bon Shrink, et laisse une part encore plus grande à l'électronique. Les guitares sont laissées un peu de côté, et sont remplacées par des sections de cordes raffinées. The Notwist crée ainsi une texture des plus passionnantes, servant d'excellentes compositions pops et mélancoliques, comme "Solitaire" ou le poignant "Off The Rail". Le titre "Neon Golden", et ses penchants world et jazzy, élargit encore plus l'univers de ces surprenants allemands. Le groupe signe aussi deux tubes, "Pilot" et "One With Freaks", qui ne sont pas sans rappeler les meilleurs titres de New Order. Tout comme cette illustre référence, The Notwist utilise l'électronique d'une manière enrichissante, mais n'oublie pas d'écrire de bonnes chansons. "Neon Golden" est d'une grande maturité et rend ce groupe incontournable.


Parfait   17/20
par X_Elmo


 Moyenne 16.50/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 28 juin 2002 à 15 h 01

Des groupes semblent être marqués par le sceau de l'éclectisme depuis le berceau. Notwist, groupe de Weilheim, une petite ville Bavaroise connue pour son foisonnement musical (Console, Lali Puna pour ne citer qu'eux), en est un bon exemple.
Que de chemin parcouru depuis leurs débuts électriques ! Oubliée la grosse artillerie, aujourd'hui Notwist aime habiller sa pop de raffinement sonore et de rythmes électroniques élégants. Eclectisme, avons-nous dit ! Imaginez un peu des beats élaborés et des ambiances sonores glauquisantes, proches de ce qui peut se faire sur les labels Warp ou Reflex. Ajoutez à cela de belles mélodies pop, simples et limpides, matinées de guitares cristallines et d'une instrumentation plus riche encore. Pèle-mêle, pianos, cordes, percussions, samples en tout genre trouvent une place cohérente à l'ensemble. Enfin, saupoudrez le tout de la voix monotone et légère du chanteur Markus Asher. Le projet des Notwist paraît en fin de compte simple : donner à l'électro un supplément d'âme, et à la pop le goût de l'expérimentation. Projet audacieux voire casse-gueule, en tout cas projet réussi tant cet album renferme quelques perles électro-pop, comme le fringuant single "Pilot", petite bombe dansante qui lance l'album sur de bons rails (on pense à New Order !). Mais ce serait peut être oublier l'essentiel : Notwist a l'art de composer de petites mélodies empreignées de mélancolie douce et amère. Et on prend un malin plaisir à les écouter les jours de pluie.
Les qualités de cet album en sont hélas les défauts. Mais rien de grave ! "Néon Golden", c'est avant tout une ambiance à la fois légère et sombre, qui se répète inlassablement sur chaque morceau, au risque d'ennuyer peut-être l'auditeur à la longue.
Bon   15/20



Posté le 06 septembre 2005 à 23 h 18

The Notwist semble avoir atteint son apogée et réussit à se faire quelque peu connaitre avec ce sixième album. Les Allemands n'ont absolument aucune limite musicale puisqu'ils nous offrent du pop, rock, électro, ainsi qu'une pièce plus techno ("Pick Up The Phone") et country psychédélique ("Neon Golden").

La formule du groupe me fait penser à l'album Talkie Walkie de Air, c'est-à-dire qu'on ne peut pas résister à une musique de qualité comprenant des éléments d'électronique légers et de guitare acoustique, accompagnés de sons enivrants et d'une voix triste et sensible. Sans compter que les textes sont courts mais ô combien pertinants. En voici un bon exemple avec les paroles complètes de la pièce titre "Neon Golden":

"Neon Golden like other lights. Don't leave me here for I glow."

Ca veut tout dire... du moins pour moi.

En somme toute, Neon Golden est un album touchant mais tout de même rythmé, qui peut vous faire danser comme vous faire pleurer. C'est vraiment un exploit pour le groupe de pouvoir produire un album de cette qualité compte tenu de leur années d'existences et d'un style musical qui peut rapidement tourné au n'importe quoi... parce qu'il y a beaucoup de band genre pop-rock plus synt qui sont bien mauvais...
Parfait   17/20



Posté le 05 août 2008 à 00 h 00

En apparence modeste, presque effacé, le son de Notwist est pourtant d'une finesse et d'une élégance peu communes avec des sons et textures qu'on ne détecte qu'après bien des écoutes. Des musiques doucement manipulées et remplies de choix judicieux à tous niveaux. Un subtil amalgame d'instruments acoustiques, de boîtes à rythme aux beats minimalistes et enfin de la voix élégiaque de Markus Acher. Une voix monocorde certes, toujours sur le fil de la mélancolie, mais qui a le mérite de ne jamais sombrer dans une certaine exagération dramatique.

Neon Golden c'est l'alliage de chansons pop-rock mélancoliques et d'électro fraîche ou pesante au choix, il en ressortira dix perles aussi délicates qu'intenses.
Ainsi on remarquera les impeccables compositions pops et mélancoliques ou les rythmiques et percussions se font plus présentes comme sur "Pilot", "This Room", "One With The Freak" on encore "Off The Rails". Le banjo tout mignon de "Trashing Days", les violons de "One Step Inside" et de "Solitaire", la délicatesse de l'intro de "This Room" tous bouleversés par les rythmiques enchanteresses de Martin Gretschmann.
Enfin, points culminants de l'album, l'ampleur et l'amertume de "Pick Up The Phone" et de "Consequence", qui clôt magnifiquement l'album, où les machines s'entrelacent entre elles, saupoudrés d'instruments plus conventionnels.

Les musiques défilent, les styles changent constamment, le temps passe trop rapidement. Parfois acoustique, parfois ambiant, parfois pop, parfois électro, mais toujours aussi poignant. Un album magnifique où chaque instruments se fond harmonieusement dans un tout si cohérent.
Notwist, méticuleux, réservé et réfléchi.
Mélodrame musical éclectique et incroyablement maitrisé, Neon Golden se révèle être l'un des meilleurs, si ce n'est le meilleur, album de la décennie.
Parfait   17/20







Recherche avancée
En ligne
212 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Si je vous dis beauté féminine vous me répondez ?


Elysian Fields
Emily Haines
Emiliana Torrini
PJ Harvey
Mazzy Star
Blonde Redhead
Cat Power
Peaches