I'm From Barcelona

Let Me Introduce My Friends

Let Me Introduce My Friends

 Label :     Interpop 
 Sortie :    mercredi 14 juin 2006 
 Format :  Album / CD  Vinyle  K7 Audio   

Emanuel Lundgren devait se sentir bien seul pour avoir convié autant d'amis à venir partager avec lui le goût de la musique. Trompant l'ennui, voilà cette joyeuse troupe qui touche à tout, prend avec lui un xylophone, des guitares et tout un tas d'autres instruments, même ceux qui prennent la poussière, car on ne sait jamais, ça peut toujours servir, et qui se met à composer de mignonnes chansons, pleines de bonne humeur et de soleil. Pour un pays du Nord, l'illusion est parfaite, jusqu'au patronyme, l'incongrus I'm From Barcelona.
Ce remue-ménage, qui aurait très bien pu se faire en petit comité, mais qui est bien plus cool à faire à vingt, est à voir absolument sur scène : la cohorte communique tant d'entrain !
Malheureusement, l'effet 'auberge espagnole' est moins apparent sur l'album. Mais il reste tout de même une incroyable collection de tubes ivresques, aux mélodies irrésistibles qu'il est bon de reprendre en chantonnant et qui reste dans la tête toute la journée. On distingue tout ces satellites musiciens qui gravitent autour d'Emanuel Lundgren par quelques arrangements inopportuns, qui auraient pu être dispensable, mais qui est bien plus fun d'ajouter, pour le délire, et parce que chacun a envie d'y mettre son grain de sel. Et lorsqu'on n'a pas de xylophone, tambourins, trompette, flûte, ukulélé ou claviers sous la main, il ne reste plus alors qu'à chanter, comme ça, à tue-tête, en reprenant le refrain. Cette troupe se transforme en adorable chorale, et leur bonheur à jouer tous ensemble se transmet alors jusqu'à nous.


Bon   15/20
par Vic


 Moyenne 17.00/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 21 février 2007 à 20 h 00

Et un 'super groupe' de plus, un ! Avec toute sa troupe, I'm From Barcelona est une (grande formation) qui fut très vite repérée. Mais quelles sont les raisons de ce succès ? Par quel miracle cette formation a pû si vite exploser auprès du grand public ?

Dans le genre armée de joyeux ahuris, on a connu The Polyphonic Spree, super catho-chorale style, ou plus récemment Arcade Fire, mais qu'est ce que I'm From Barcelona peut-il avoir de plus ??
Avant tout, I'm From Barcelona, c'est une avalanche de bonne humeur sans précédent, un déluge de bien-être, un déferlement d'exaltation... Des mélodies des plus touchantes, accompagnant nos rêves et espoirs les plus irréalisables. Et tout ça mis en valeur par la meilleure volonté vocale possible, contant les pires lyrics dégénérés et niais (mais sympathiques, ce qui est l'essentiel), du genre 'Damn! Oversleeping again, Damn! I can't believe I did it once again' ("Oversleeping", pour accompagner les accidentés du lit qui doivent réelement se lever le lundi matin..), ou encore 'I have built a treehouse, Nobody can see us, it's a you and me house' ("Treehouse")... Le reste reste tout aussi délirant mais on vous laisse découvrir.
Ce disque a aussi l'avantage d'être passe-partout. En effet, en plus d'être facile d'accès grâce à la bonne humeur qu'il diffuse et grâce à sa musique très apaisante, son écoute ne necessite pas de 'situation adaptées'. Ce qui le rend encore plus facilement abordable.

Il y aurait trop à dire sur ce disque, mais paradoxalement tout est déjà dit.
Retenez juste qu'il est un moyen efficace de se débarrasser d'une déprime passagère, ou simplement de passer un agréable et paisible moment, tout seul ou avec ses proches.
Le prozac a du soucis à se faire!
Excellent !   18/20



Posté le 08 mars 2007 à 19 h 24

Autant le dire tout de suite, je ne suis pas très friand de ces collectifs qui sont des sortes de troupes de joyeux lurons qui viennent nous chanter gaiement des chansons bien-pensantes (qui est d'ailleurs le seul tout petit mauvais côté d'Arcade Fire), mais là je dois m'incliner (d'ailleurs la description est plus qu'exagérée).
Voilà un album qui fait du bien, qui plait dès la première écoute, avec des mélodies simples (et donc assez entêtantes), des orchestrations riches, un son d'une grande homogénéité... Si bien qu'une fois terminé, on a qu'une envie, c'est de le remettre au début, ou alors d'aller gambader avec insouciance dans les prés...
Mais au-delà de son ambiance joyeuse, il se dégage une véritable impression de qualité de ce disque, il y a une cohérence dans le son tout au long de l'album, sans qu'aucune chanson ne ressemble à une autre. Pour ce qui est du style, je trouve que ça se rapproche un peu d'Arcade Fire, en plus joyeux.

Pour avoir un peu de l'Auberge Espagnole chez soi, pour mettre des oiseaux gazouillant dans sa voiture avant de rejoindre son bien-aimé boulot ou pour avoir constamment un arc en ciel dans son champ de vision (avec Pink Floyd ça marche aussi, mais la musique seule ne suffit pas...), il n'y a pas mieux que ce disque.
Excellent !   18/20







Recherche avancée
En ligne
233 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Les concours sur XSilence, vous en pensez quoi?