The Undertones

Hypnotised

Hypnotised

 Label :     Sire 
 Sortie :    avril 1980 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

S'il y a bien une chose très casse-gueule pour un groupe de rock, c'est bien de trouver un successeur à un album parfait. Entre les critiques vous accusant de refaire la même chose et les fans déçus d'une nouvelle tournure, la marge est limitée. Hypnotised est peut-être le conpromis idéal. En tout cas celui qui fait le moins de dégâts. Après une tournée américaine en compagnie des Clash, les Undertones sortent leur deuxième album qui conserve la formule punk des débuts mais avance timidement sur des terrains plus pop.
Pas de "Jimmy Jimmy", de "Teenage Kicks" ou autres morceaux tubesques du même acabit. Mais quand même, quelques hymnes pubères aux riffs simplissimes qui vous accrochent l'oreille pour ne plus la lâcher: ces "There Goes Norman", "Whizz Kids" ou "My Perfect Cousin". Sur ce plan-là, les Undertones n'ont pas changé d'un iota. Refusant catégoriquement la dépression post-punk où la prise de tête intello, les Irlandais jouent dans la cour rock'n'roll le rôle de bouffons avec délice. Auto-dérision donc avec "More Songs About Chocolate And Girls" qui en tant qu'ouverture de l'album et réponse au More Songs About Buildings And Food des Talking Heads, annonce bien la couleur.
Toutefois ne pas se méprendre. Hypnotised est à prendre très au sérieux car il contient un avant-goût des perles pop du futur album des Undertones. Ne pas passer à côté du langoureux "The Way Girls Talk" ou du fanfaron "See That Girl" (qui au passage, inspirera certainement jusqu'à XTC). Les Undertones ont toujours été plus pop que punk, c'est certain. Mais en reprenant une vieille scie des Drifters, "Under The Boardwalk", la tergiversation n'est plus de mise et la future évolution pop des Undertones est claire comme de l'eau de roche. Histoire d'enfoncer le clou, les Undertones nous pondent le très beau "Wednesday Week" où ils introduisent pour la première fois une guitare acoustique afin d'adoucir leur musique naturellement nerveuse.
Hypnotised est donc comme on dit dans le jargon, un album de transition. Mais alors quelle transition ! Beaucoup de groupes ne se plaindraient pas que cet album soit désigné comme leur chef-d'oeuvre absolu. Oui mais voilà, les Undertones eux, ont sans aucun doute fait mieux avant et feront mieux après. Pas de quoi cependant renier ce très bon Hypnotised.


Très bon   16/20
par Sirius


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
204 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans la série "C'est (devenu) trop chiant, ne me parlez plus d'eux!", vous désignez:


The Arcade Fire
Arctic Monkeys
Baby Shambles
Clap Your Hands Say Yeah !
Dionysos
I Am X
Interpol
Mogwai
Placebo
Radiohead