Will Oldham

Seafarers Music

Seafarers Music

 Label :     Drag City 
 Sortie :    mardi 24 février 2004 
 Format :  Maxi / CD  Vinyle   

Poursuivant un point de vue adopté pour le travail abordé sur Ode Music, Will Oldham tente ici un nouvel exercice instrumental sous le biais d'un documentaire sur des marins de Rotterdam.
Moins de plages pour plus de contenu et de substance, les quatre titres de Seafarers Music étalent une demi-heure d'atmosphère acoustique maîtrisée. S'il reprend encore des structures obstinées et raide, le songwriter a su cette fois éveiller une tension diffuse, qui ne s'impose pas. Sensation accrue par le fait que trois sur quatre des titres on la même tonique imposante (attrapez vos guitares chers confrères : c'est un La) : on suit un trajet cohérent. Contrairement à l'essai précédent, on est mieux ferré par les mélodies des arpèges artisanaux (on entend bien voire trop les doigts se démancher sur les cordes) que distille Oldham en boucle, saupoudrés de discrets arrangements qui n'ont pour autres attribue que de soutenir l'instrument principal dans son hypnose, et n'ont d'établir des chorus explicites. Les deux plus longs titres de plus huit minutes chacun comme les deux autres -qui ne sont pas courts pour autant-, les quatre incarnant différents marins, sont de petites fables à elles seules, plongeant dans une même histoire d'eau lo-fi au sujet innommable mais touchant.
Encore une petite perle...


Bon   15/20
par X_YoB


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
350 invités et 1 membre :
Climbatize
Au hasard Balthazar
Sondages
Finalement, au vu des projets nés après leur désunion, vous êtes très content qu'ils aient splité:


At The Drive-In
Atari Teenage Riot
Big Black
Black Flag
Diabologum
Faith No More
Fu Manchu
The God Machine
The Murder City Devils
Refused