The Rapture

Pieces Of The People We Love

Pieces Of The People We Love

 Label :     Death From Above 
 Sortie :    mardi 12 septembre 2006 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Il y a des années comme ça qui sont dominées par un pays. 2005 avait été canadien par exemple. 2006, diront certains, est suédois. Faux ! 2006 est américain, et plus particulièrement new-yorkais. Après les bombes balancées depuis janvier par les Strokes, We Are Scientists, Yeah Yeah Yeahs, Ratatat, Hot Chip (anglais, mais il y a DFA derrière), TV On The Radio et ESG, on ne peut que pencher la tête et saluer.
On peut aussi beaucoup attendre du nouvel album de The Rapture, tellement l'impression laissée par Echoes avait été agréable.
La première chose que l'on remarque, c'est que dans leur electro-jazz-punk-funk-glam, un élément a presque disparu, le jazz, tandis que le glam a pris des vitamines groovy.
A vrai dire, cet album pourrait à bien des égards afficher la boule à facette de LCD Soundsystem, et par moments la voix déraillée de Luke Jenner prend des accents de Kiss (non ce n'est pas une critique !).
Mais vous me direz que c'est la mode qui veut ça, et que le disco s'invite de plus en plus à la noce. En effet, il est de mauvais goût cette année de ne pas avoir sa touche glam, et les new-yorkais l'ont bien compris.
De plus ils digèrent on ne peut mieux l'héritage pourtant un peu lourd en crème des années folles travoltiesques et n'oublient pas au détour du dancefloor leurs guitares acérées et leur touche electro (made in DFA).
Au final, c'est un excellent opus que l'on nous livre ici, l'un des plus groovy et savoureux de l'année sinon l'un des tous meilleurs, avec des perles comme "The Devil" et "Get Myself Into It".
Un seul regret : on n'est absolument pas surpris par cet album. Il correspond exactement à ce que l'on attendait, un peu trop même. The Rapture n'est plus devant le train comme en 2003, ils le conduisent. Espérons qu'ils ne soient pas en deuxième classe la prochaine fois.


Très bon   16/20
par Hyacinthe


 Moyenne 15.00/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 28 janvier 2007 à 18 h 46

Piece Of The People We Love est le quatrième opus du groupe et officiellement son deuxième réel album... A l'écoute de celui-ci, on peut se poser la question suivante: que se passe t-il lorsqu'un groupe qui pendant des années est habitué à jouer dans des clubs pourris et dormir dans son camion (le chanteur aurait élu domicile dans sa camionnette au début du groupe... selon la légende...) se retrouve du jour au lendemain groupe le plus HYPE du moment... ? Passera t-il le cap du deuxième album sans tomber dans l'autocarricature ?
Pour la petite histoire, après avoir sorti un premier (faux) album Mirror, le groupe commence à travailler avec les producteurs ultras branchés du moment, j'ai nommé DFA alias James Murphy aka 'LCD SoundSystem'... De cette collaboration émergera le très bon et très bruillant Out Of The Races And Into The Track (peut être LE meilleur morceau du groupe !!) mais surtout ECHOES, un album magnifique qui semble reprendre à lui seul 30 ans de musique grâce à son alchimie punk-funk-disco-jazz-rock-electro... Tout le monde s'y retrouve et le groupe est dans tous les lieux branchés où l'on aime bouger les fesses sur le tube "House Of Jealous Lover"... Après un carton pareil, exercice périlleux que de continuer à satisfaire ses fans sans faire du réchauffé. Avec Piece Of The People We Love le groupe s'en sort, à vrai dire pas trop mal, mais pas trop bien non plus... Le fait d'avoir laissé tombé la production de DFA (basse bien grasse, son un peu crasseux mais juste comme il faut...) pour se tourner vers le producteur Danger Mouse (une des têtes pensantes de Gorillaz et Gnarls Barkley) n'est pas tout à leurs avantages... Les morceaux sont efficaces et bien construits mais trop aseptisés et pop dans leurs productions... A croire que The Rapture en a fini avec l'underground et veut passer à autre chose au risque de décevoir les fans de la première heure... fini les baffles qui grésille, la basse prédominante et la voix de Jenner qui se bat pour qu'on puisse l'entendre...
Pourtant les influences sont toujours les mêmes et la volonté de faire danser les foules est toujours bien présente... Des morceaux tel que "Whoo! Alright-yeah... Uh Huh" ou "The Devil" ne peuvent nous laisser indifférents et sont taillés pour la piste de danse.
Noter aussi que le bassiste Matti Safer est de plus en plus présent au chant, ce qui n'est pas pour nous déplaire.
Au final Piece Of The People We Love est un album dont les morceaux prennent vraiment vie sur scène... Whoo! Alright!
Bon   15/20



Posté le 29 août 2008 à 02 h 38

Quel soulagement, The Rapture se décide enfin à définir son propre style en délaissant le côté bordélique et disparate de Echoes. S'éparpillant moins que son prédécesseur donc, ce Piece Of The People We Love, très orienté dancefloor, nous offre 10 titres insouciants et efficaces, composés de strates dance, rock, acid house et punk.

Et le moins que l'on puisse dire c'est que cela commence très fort avec les 6 premières pistes... Un véritable spectacle pyrotechnique! "Don Gon Do It" et "Piece Of The People We Love" donnent immédiatement le ton avec leurs couplets enfiévrés et leurs refrains rassembleurs. Vient alors l'enivrant "Get Myself Into It" ou un étrange saxophone vient se greffer à une mélodie déjà bien festive. Suivront le tempo urbain et détonnant de "First Gear", le funk strident de "The Devil", et le délirant, tout comme son nom d'ailleurs, "Whoo! Alright-Yeah... Uh Huh".
Et puis comme on a assez dansé, The Rapture a pensé à tout. Le groupe calme le jeu et nous offre un final plus posé ou "The Sound" et "Live In Sunshine" exposent des penchants plus psychédéliques. Bref après une sortie dans cette boite branchée, les quatre new-yorkais nous proposent un after... bah merci pour cette soirée les gars!

Piece Of The People We Love se définit comme un sympathique habillage sonore entre rock innové et électro étudiée et avec cet opus The Rapture nous présente la disco du XXIe siècle ou sautillements et cris surexcités seront, bien évidemment, de la partie.
Sympa   14/20







Recherche avancée
En ligne
482 invités et 1 membre :
El rodeo
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans la série "C'est (devenu) trop chiant, ne me parlez plus d'eux!", vous désignez:


The Arcade Fire
Arctic Monkeys
Baby Shambles
Clap Your Hands Say Yeah !
Dionysos
I Am X
Interpol
Mogwai
Placebo
Radiohead