Brad

Brad Vs Satchel

Brad Vs Satchel

 Label :     Establishment Store 
 Sortie :    mardi 26 juillet 2005 
 Format :  Album / CD   

Pour ceux qui ont eu la malchance de lire mes chroniques sur Satchel, vous comprendrez les petites gouttes de joies qui ont coulé le long de mes joues quand j'ai découvert, lors d'une visite sur l'Establishment Store (le site de vente en ligne de Shawn Smith), l'arrivée de ce quatrième disque de Brad !! Et oui, car Brad reste ici une simple couverture.

Il est vrai que la différence entre Brad et Satchel ne saute pas au yeux. Stone Gossard est en fait LA différence. Avec lui, Shawn Smith et Regan Hagar font du Brad, sans lui ils font du Satchel. Alors ok, cet album mêlant des titres laissés pour compte au cours de l'enregistrement, en 2001, de Welcome to Discovery Park, troisième opus de Brad, et des sessions du jusqu'alors officiellement 'never released' (jamais enregistré) troisième album de Satchel, en 1997, peut se justifier. Peut-être que l'identité de Brad est usurpée, mais pas le contenu, qui se poursuit très bien... Et bien malin celui qui saura déceler au cours de cette écoute assez déroutante quel titre est de Brad et quel titre est de Satchel... Je tairai donc l'identité de l'auteur dans cette chronique pour intégrer le produit comme un ensemble cohérent où Stone Gossard serait un invité comme un autre sur la moitié du disque.

Côté musique, les onze titres proposés semblent partir dans toutes les directions : de l'expérimentation indus de "3 O'Clock" au rock de "Roll Over". Mais la constante semble quand même être la ballade piano-voix, plus ou moins orchestrée selon les morceaux. On trouve là du bon et du moins bon. Du bon sur "Awake" et à moindre mesure "Peace & Quiet", du moins bon sur "Looking Forward" (un titre repris par Shawn Smith en solo) par exemple.

Heureusement, il reste sur ce disque quelques titres qui appellent à la nostalgie de titres, de Brad ou Satchel d'ailleurs, dans lesquels toute la musique permettait de mettre en lumière et en valeur le talent vocal et mélodique de Shawn Smith. Pour sûr, il ne s'agit pas de chefs d'oeuvre mais "Takin' It Back" et "Playground" sont frais et sympathiques.

Pour un bilan, on pourrait dire que ce disque pas vraiment extraordinaire est une petite bulle de nostalgie pour les admirateurs de Satchel et de Brad, qui les entraînera inévitablement à ressortir les bons vieux Family, Shame et Interiors en se disant... 'merde, c'était quand même bien !' Rien que pour cela, ce disque mérite d'exister. Pour ceux qui ne connaissent pas encore les trois classiques que je viens de citer, vous savez désormais que si vous souhaitez dépenser un peu d'argent, c'est sur ceux-là que vous devrez foncer, bien plus que sur cet anecdotique Brad Vs. Satchel qui m'aura fait saliver quand même...


Moyen   10/20
par Sinoc


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
286 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans quelle tranche d'âge vous situez-vous ?