Brad

Shame

Shame

 Label :     Sony 
 Sortie :    mardi 27 avril 1993 
 Format :  Album / CD  K7 Audio   

Stone Gossard, non content d'être un des membres les plus puissants du combo de Seattle Pearl Jam, est également un découvreur de talent immense puisqu'il nous offre avec Brad la voix unique de Shawn Smith, chanteur soul inimitable et inimité. Sur ce premier album Shame, Smith montre un registre impressionnant, alternant rock, soul funky et pop avec un rare enthousiasme et une rare justesse. Devant une telle prouesse musicale, Gossard se met en retrait et laisse Smith prendre le devant de la scène tout du long des 11 pistes de l'album. Tout à son honneur.

Enregistré juste avant la sortie et le succès immense et mérité du Vs de Pearl Jam, Shame n'est pas un disque parfait pour autant. Mais devant la majesté de "Screen", on ne peut que baisser la tête et verser une larme de pure émotion. Outre ce titre qui restera pour la postérité le titre majeur du groupe selon moi, on notera l'excellence de la mélodie de "Nadine", hymne pop capable d'entêter son auditeur comme rarement, des popeux "Good News" et "Buttercup" ou encore du funky "20th Century" et sa basse entraînante.

Bien construit en plus, l'album s'enchaîne à merveille sans véritable temps faible. Avec plusieurs titres rock bien engagés tels "Raise Love" et "Down" qui suivent des titres plus calmes et racés comme ceux que je citais précédemment, Brad puise sa richesse dans ses différences. Si l'essence de ce que deviendra Satchel par la suite est présente de ci de là, on n'y retrouve pas les ingrédients qui ont fait la gloire de Pearl Jam. Dans certains soli de guitare où Gossard fait étalage d'un talent qui reste encore à développer ("Raise Love"), on sent à chaque mesure un musicien qui prend un pied dingue à développer un nouvel univers et à tirer la quintessence de comparses peu expérimentés mais qui démontreront par la suite que eux non plus n'ont rien à envier au groupe de Seattle (si ce ne sont les ventes d'albums bien sûr).

Ce Shame est donc un excellent premier essai en dehors de Pearl Jam pour Gossard. Fort d'une estime critique et populaire jamais démentie depuis sa sortie, on pourrait même annoncer sans trembler que l'album est un chaînon important de la légende de Pearl Jam : comme un nouvel exemple d'un univers musical qui a su dès le départ tirer le tout meilleur de son potentiel pour s'affirmer comme une pièce majeure du rock international, la qualité en prime.


Très bon   16/20
par Sinoc


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
129 invités et 1 membre :
François Corda
Au hasard Balthazar
Sondages
Si tu ne pouvais en ressusciter qu'un ?


The Minutemen
Nirvana
Elliott Smith
Morphine
The Ramones
Joey Ramone
Jeff Buckley
Vic Chesnutt
Jay Reatard