Unbelievable Truth

Misc. Music

Misc. Music

 Label :     Shifty Disco 
 Sortie :    mercredi 28 février 2001 
 Format :  Compilation / CD   

Unbelievable Truth s'est tué tout seul avec SorryThankYou. Ce Misc. Music en est le testament. Deux disques mais très peu de bons titres malgré un volume conséquent : l'agonie en temps réel du groupe d'Andy Yorke est vraiment difficile à supporter.

Le premier disque de ce Misc. Music est en fait une 'compilation d'inédits'. Le problème est alors évident : comment peut-on envisager que ce groupe, qui n'a eu le temps de sortir que deux albums, dont un mauvais, puisse nous sortir un bon disque de titres jugés insuffisants pour ses efforts précédents ? On ne s'y est pas trompé. Les titres proposés sont globalement faibles, avec des arrangements inexistants ou inconsistants, un son 'garage' qui se marrie mal avec la pop proposée, etc. Bizarrement, on y trouve quand même quelques 'oeuvres' intéressantes, comme "History - Fiction" et "Live Without This", deux des titres les plus aboutis du groupe, ou encore les plutôt réussis "Everyone Has To Eat" ou "Over". Mais sur 18 inédits, cela fait bien peu. On remarquera encore, aussi bizarre que cela puisse paraître, que le titre "Who's To Know", déjà oublié d'Almost Here malgré une mélodie réjouissante, est une fois de plus laissé à la porte. Pourquoi alors nous proposer des "Ciao! My Shining Star" ou des "Whose Side Are You On" sans saveur, aucune ?

Le deuxième disque est quant à lui totalement inutile. Il s'agit d'un enregistrement (si ce mot est approprié) live du groupe, avec des titres issus des deux albums du groupe. Mais, avec un son calamiteux (pour être gentil) et un niveau musical trop faible (voix souvent à la limite de la justesse, ambiances à peine posées), on ne parvient quasiment jamais à rentrer dans le trip. Le seul intérêt est de découvrir (enfin!) ce fameux "Who's To Know", le titre fantôme d'Unbelievable Truth. Mais encore dans une version bâclée et sans grand intérêt autre que de saboter la chanson, on est en incapacité d'apprécier.

Vous l'aurez compris, cet album est un gigantesque raté, comme rarement il nous en a été proposé : une véritable infamie au regard de ce qu'Unbelievable Truth promettait avec son superbe Almost Here.


Nul   3/20
par Sinoc


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
387 invités et 1 membre :
Poukram
Au hasard Balthazar
Sondages
On vient de te dire que le morceau que tu as encensé est l'œuvre du groupe que tu conchies le plus