The Sea And Cake

The Fawn

The Fawn

 Label :     Thrill Jockey 
 Sortie :    mardi 01 avril 1997 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Cet album est une sorte de définition pour moi du post-rock et du lo-fi. Chaque morceau (ou presque) est associé à un petit thème electro anti-agressif et accompagnateur, ce qui donne un certain charme à l'album.
Tous les instruments sont utilisés dans un respect incroyable, pas une note plus haute que l'autre.
C'est difficile à expliquer... Une sorte de respect sonore, anticipé avant la secousse effectuée sur la corde, très légère et longue. Il y a donc dans cette oeuvre un intérêt instrumental majeur. L'album est assez homogène, bon dans son genre du début à la fin. Cet album me fait penser à un mélange de The Album Leaf, Gastr Del Sol, Yo La Tengo et Tortoise. Il est écoutable en toutes circonstances, peu importe le lieu, l'heure ou la manière. J'ai carrément envie de dire "passe-partout".
"Sporting Life" est un morceau genre post pop sympa, qui, je trouve, introduit bien l'album."The Argument" est l'un des meilleurs morceaux du CD. Il est bien long, permet une absorption électro-mélodique quasi-parfaite... et lorsque que la voix s'en mêle, on est agréablement surpris: le mélange est parfaitement complémentaire.. Pas évident à priori pourtant. Des morceaux comme "The Ravine", "Rossignol" ou "There You Are" me font penser respectivement à "Center Of Gravity" et "Autumn Sweater" de Yo La Tengo. "Rossignol" est d'ailleurs d'un reposant remarquable, les notes sont légères, sorties de l'instrument avec amour et précaution... Exquis. Le batteur ose enfin taper un petit peu sur sa batterie sur "Civilise" (mais pas trop quand même).
La fin reflète le début: calme, serein et melodieux... Certains morceaux ne vont pas plus loin que 3-4 notes ("Black Tree In The Bee Yard"), mais ça suffit, car exploitées parfaitement... comme quoi !
Ca se termine (déjà?) sur un long, doux et reposant "Do Now Fairly Well".... On s'en aurait douté !
The Fawn est un album exceptionnel, autant par son aspect reposant et paisible, que par son aspect original et sympathique.
Un album à ranger... sur la platine, et dès maintenant, allez !


Exceptionnel ! !   19/20
par TheWayYouSmiled


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
168 invités et 2 membres
AlbertHall1990
Vamos
Au hasard Balthazar
Sondages
Finalement, au vu des projets nés après leur désunion, vous êtes très content qu'ils aient splité:


At The Drive-In
Atari Teenage Riot
Big Black
Black Flag
Diabologum
Faith No More
Fu Manchu
The God Machine
The Murder City Devils
Refused