Murcof

Remembrenza

Remembrenza

 Label :     Leaf 
 Sortie :    lundi 03 octobre 2005 
 Format :  Album / CD   

Murcof (aka Fernando Corona, mexicain) écrit une musique en archipel, formée de petits îlots sonores cernés de silence. Cette économie majestueuse, Murcof la déploie avec ce sens de l'architecture sonore que l'on avait déjà pu constater dans ses précédentes œuvres.

Un canevas qui n'a pas beaucoup varié (on aurait peut-être espéré quelques surprises), mais qui encore une fois, ravira les amateurs de cette electronica ambiant infectée d'atmosphères ombrageuses, dont Murcof se fait le scénographe averti. Comme sur son premier album Martes, il met en route des micro-rythmes façon techno minimale, pour mieux les avorter : interruptions, relances, forment la trame pulsatile profonde de cette musique, sur laquelle se greffent des arrangements instrumentaux souvent somptueux.
En témoigne "Rostro", une des merveilles de cet album : quelques notes de piano en ouverture, relayées par une mélodie au piano plus appuyée, tandis qu'un beat sourd fait son apparition ; respiration, puis relance du motif. Le beat s'affirme progressivement dans ses variations infimes, tandis qu'un violon s'invite sur trois notes, devenant le leitmotiv mélodique de premier plan du morceau.
Très homogène, l'album se déploie ainsi à travers des morceaux souvent construits sur le même modèle.

J'ai découvert ce disque durant un séjour en Bretagne, et marcher sur la côte décapitée, déstabilisé par le vent violent qui sévissait ce jour là, a été et reste une expérience vraiment forte !


Excellent !   18/20
par Shiboome


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
302 invités et 1 membre :
Climbatize
Au hasard Balthazar
Sondages
Où habitez vous ?