Helmet

Size Matters

Size Matters

 Label :     Interscope 
 Sortie :    mardi 05 octobre 2004 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Mais qu'est-il arrivé à Page Hamilton durant son break ? Une vasectomie a mal tourné, un coton-tige l'a lobotomisé ?
Ce Size Matters est une horreur absolue (comme la pochette, mais on a l'habitude avec ce groupe), qui fait penser au terrifiant Reload de Metallica, en pire. A supposer que cela soit possible. Ce dont je doute. Que trouve-t-on dans ce disque ? Aucun morceau digne de ce nom, des mochetés qui tendent vers l'accessible, une orgie de rythmes binaires éculés et lourds bas-du-front, des merdes middle-of-the-road... Quelle terreur. "Everybody Loves You", apprend-t-on en plage 7 : eh bien nous, on n'aime pas cet Helmet-là. Mais pourquoi s'être reformés ? Le dernier morceau s'appelle "Last Breath". Espérons qu'il est prophétique.


Sans intérêt   8/20
par Thinwhitejs


 Moyenne 7.00/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 06 juin 2006 à 23 h 22

2004 : chouette, Helmet sort un nouvel album, ça faisait longtemps ! Après le très bon Aftertaste, je me suis dit "tiens, cet album doit être plein de bonnes choses après toutes ces années". En le mettant dans la platine j'ai vite déchanter, rien d'exceptionnel... Lisse, il est même difficile de faire la comparaison entre les morceaux tellement ils se ressemblent, un chant linéaire, de gros riffs en introduction, une petite mélodie au refrain, et hop ! le tour est joué ! Et le même schéma tout au long de l'album.

Un album à éviter, Aftertaste et Betty sont bien plus intéressants.
A éviter   6/20







Recherche avancée
En ligne
76 invités et 2 membres
Zebulon
Francislalanne
Au hasard Balthazar
Sondages
Slammez-vous pendant les concerts ?