St. Thomas

Children Of The New Brigade

Children Of The New Brigade

 Label :     Racing Junior 
 Sortie :    lundi 22 août 2005 
 Format :  Album / CD   

C'est avec un plaisir immense que l'on retrouve Thomas Hansen sur ce cinquième album. Et attention, pour cette production, Thomas s'est entouré des frères David-Ivar, André et Néman d' Herman Düne.

Force est de constater que ce viking de par ses ballades légères, a toujours le chic pour nous mettre dans sa poche. Tel un Neil young, Thomas compose des morceaux qui pourraient tous s'autoproclamer Hymne autour d'un feu de camp. Comme dans les autres opus, les sentiments suscités sont les même : grands espaces, camaraderie et folk débonaire.
Mais qui est donc St Thomas ? Google nous l'apprend vite : "Thomas d'Aquin (1225-1274) est considéré comme le plus grand penseur du Moyen Age. Saint Thomas défend l'idée que foi et raison ne peuvent se contredire. [..] St Thomas a aussi développé une théorie des passions, originale et toujours actuelle, à partir du concept d'appétit sensible et de répulsion."
Thomas Hansen a bien trouvé son pseudo ... Certes, pour le côté moyenageux de la chose, on repassera (quoique la folk doit bien être considérée comme vieillotte pour une majorité des masses populaires). La foi qui anime notre norvégien, est par contre bien ancrée dans cet album. Non pas que ce soit un album de la raison ou de la maturité (-d'ailleurs quelle signification donnée à ce terme : 'album de maturité' ?-), mais sa passion originelle pour l'univers cowboy est, elle, bien présente et elle semble contagieuse. Nous sommes attirés par ce côté dandinant des compostions et en même temps, on repousserait presque l'affaire tant on va avoir l'impression d'être hasbeen en écoutant de la folk. Ce disque va plaire aussi bien aux nostalgiques du maître Young -que sont peut-être vos parents-, qu'aux jeunes freluquets addicts d'internet et de musique actuelle que nous sommes.
Si on se penchait sur quelques titres, "Children Of The New Brigade", "Of Course You Were There" ou encore "The Long Goodnights" seront probablement mis en boucle sur la route, ou lors d'après-midi allongés sur le lit à rêvasser. "Dream On", morceau plus calme que ses congénères, est sans éclat. La voix un peu nasillarde de Thomas ne semble pas faite pour ce genre de morceau.
A noter que le dernier morceau "Sheer Wonder " fût entièrement composé par David-Ivar.

Oyez oyez, amateurs d'Herman Düne, Jeffrey Lewis, Will Oldham et autres Elliott Smith ... Le saint nous est revenu de ses fjords !


Sympa   14/20
par Ekkert_svar


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
297 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Finalement, au vu des projets nés après leur désunion, vous êtes très content qu'ils aient splité:


At The Drive-In
Atari Teenage Riot
Big Black
Black Flag
Diabologum
Faith No More
Fu Manchu
The God Machine
The Murder City Devils
Refused