The Subways

Young For Eternity

Young For Eternity

 Label :     Warner 
 Sortie :    lundi 04 juillet 2005 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Décidément nous n'en sortirons jamais de cette déferlante pop rock anglaise. Allez, encore un petit nouveau pour la route: The Subways, composé des très jeunes Billy Lunn, guitares, chant, Charlotte Cooper, basse, chant, et Josh Morgan, batterie, frère du chanteur/compositeur.

L'album sorti fin juillet 2005 a une touche particulière qui lui permet de sortir du lot et de tourner toujours sur mes platines après 1 mois d'écoute intensive. Cela est sans doute dû à la fraîcheur des compositions: un mélange de punk, de rock et de pop, basé le plus souvent sur une ligne mélodique très agréable.

Les paroles ne sont pas d'une originalité folle ("you are the sun, you are the only one..." sur "Rock & Roll Queen") mais cela apporte une naïveté rendant ce disque encore plus attendrissant.

"I Want To Hear What You Have Got To Say" débute l'album de façon efficace, avec un chant plaintif à la Cobain sur une mélodie d'abord douce puis qui s'emballe suivant les riffs énervés des guitares. Le morceau se conclut en un duo énergique entre Billy et Charlotte.

Parmi les titres péchus je retiendrais "Holiday" et ses guitares enragées, le tubesque "Rock & Roll Queen", "City Pavement" sa rythmique d'enfer et ses chœurs énervants, "Young For Eternity" et sa basse impeccable.
"Somewhere" ponctue admirablement cet album, ce morceau (le meilleur à mon goût) est constitué d'une succession de mélodies douces à la guitare acoustique, de parties beaucoup plus violentes, des rythmes martelés, une abondance d'instruments où se mêlent à la fois la voix chantée et posée de Billy Lunn avec en fond les chœurs de Charlotte Cooper pour s'achever sur la puissance hurlante d'un Billy Lunn complètement habité par le morceau qu'il interprète.

Pour un premier album, The Subways se révèle être un groupe très prometteur et ceux qui le verront sur scène ne seront pas déçus.


Très bon   16/20
par Sfar


 Moyenne 13.86/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 03 octobre 2005 à 18 h 17

Autant le dire tout de suite, nous n'avons pas là la chose la plus originale de l'année...
The Subways est un bon power trio, jouant un rock très basique fait de bluettes adolescentes et d'accélérations un peu plus punk assez sympas. Rien de boulversant donc, mais, car il faut un mais, nos petits anglais ont un petit je-ne-sais-quoi de très attachant.
La fougue de la jeunesse peut être ? Les choeurs de sale gamine de la toute mimi Charlotte ? Les paroles toutes simples et répétitives ? Ces riffs bien sentis ?
Dur à dire et le débat est ouvert, toujours est-il qu'on aime le côté franchement sympa de ce groupe, cet aspect "on est jeune et on vous emmerde", on aime quand la bassiste fait les choeurs (tellement que les chansons sans ses interventions paraissent moins accrocheuses), on aime entendre le joli petit couple chanteur/bassiste se chanter qu'ils s'aiment, on aime le côté gueulard du chanteur, on aime l'absence de ballade insipide, on aime ces riffs joués à fond la caisse, on aime ce côté tout simplement rock'n'roll, on aime... on ne sait pas quoi mais on aime!
Un peu à l'image des premiers Ash ou Vines, c'est la fraicheur qui fait la différence, qui fait qu'on accroche.
Les cyniques détesteront surement. Ceux qui arrivent encore à s'étonner et apprécier de simples plaisirs aimeront.
Chouette petit disque.
Bon   15/20



Posté le 25 novembre 2005 à 21 h 06

Premier album du jeune trio britannique, Young For Eternity, est inspiré en intégralité par la nouvelle vague pop qui déferle en Grande-Bretagne. Alternant hard et slow, punchy et plus mélancolique, cet album reste avant tout basé sur un rythme entraînant. "I Want To Heard What You Have Got To Say (n°1)" révèle également la voix de la bassiste et petite amie (depuis peu) du chanteur-guitariste Billy Lunn. De "Mary" à "Somewhere", le trio nous offre de belles compositions en restant fidèle à son influence pop-rock. De son côté, seul véritable 'loup solitaire', "Holiday" se nourrit de puissance proche du métal américain. Bref, sans faire de véritable chef-d'oeuvre musical ce jeune groupe a tout pour exploser la scène internationale et faire partie dans quelques années des rares groupes britanniques partis à la conquête du nouveau monde comme Muse ou Franz Ferdinand. Les Subways sont à surveiller !!!


16/20
Très bon   16/20



Posté le 16 décembre 2005 à 21 h 19

Force est de constater que des groupes comme The Subways, il y en a déja eu plus d'un. Parmi les 'une fille bassiste, 'achement original!', 'un groupe en "The", encore...', 'z'ont rien inventé ces gamins' etc, on se perd et surtout on a pas envie d'aller plus loin. Et après écoute, rien de neuf à l'horizon de ce Young For Eternity, d'ailleurs... mais voila, trois jours après, je me rends compte que j'ai passé cet album une bonne quinzaine de fois depuis, et que je me surprends à appuyer une nouvelle fois sur la touche 'repeat all'. Et j'essaie pathétiquement de me convaincre que c'est 'pour être bien sûr que ce CD n'a aucun intérêt'... Contradiction quand tu nous tiens...
En fait, j'avoue; j'aime bien. Non pas que je remette en question toutes ces critiques, mais parce que malgré leur - à mon avis - fondement, les Subways ont un petit je ne sais quoi de péchu, d'entraînant, de sautillant même, peu importe ce que c'est mais on oublie un peu les mauvaises remarques et on se prend au jeu. Ce jeu que développe par le groupe, 'énergique, mais pas banal', diront les détracteurs. 'banal, mais énergique', répondront les fans. Et moi, qu'est ce que je dis? Ca vaut le coup d'oreille, à vous de juger.
Bon   15/20



Posté le 05 mars 2006 à 11 h 04

Après avoir lu les chroniques précédentes, je me dis: 'mon bon Mathieu, tu dois réagir, tu ne peux pas laisser les choses en l'état'. Non mais franchement, mettre 15 ou 16 à un truc aussi affligeant, ça dépasse l'entendement, là.

The Subways, c'est un petit trio anglais sans prétention qui officie dans un pop-punk ultrabasique basé sur de gros riffs de guitare, genre Nirvana mais en moins violent. Seulement, la musique est absolument dépourvue de toute forme d'originalité. Les gros riffs de guitare cités plus haut n'apportent pas grand chose à l'affaire, si ce n'est qu'ils donnent l'illusion pendant 5 minutes que le groupe a de l'énergie à revendre mais ça ne suffit pas à camoufler le manque cruel d'inspiration. Les titres sont simplistes, le groupe trace des lignes mélodiques faciles et taillent des hymnes juvéniles dont la naïveté tend davantage vers la niaiserie ("Rock&Roll Queen", "Oh Yeah", non mais franchement...). Bref, le résultat est tiède, sans personnalité, genre 'déjà entendu 10 000 fois mais en mieux'. Tout est ultra prévisible, passé les trois ou quatre premiers titres on a déjà tout compris et pour écouter l'album en entier il faut vraiment le vouloir tant la faiblesse du disque provoque l'exaspération. Au final, les Subways ne font guère mieux que les pseudo-rockers qui passent sur Europe 2.

Désolé, les Subways ont beau avoir de jolies gueules de gentils ados, leur musique est vaine, sans espoir ni aucune forme d'intérêt. Il faut arrêter d'encenser des groupes comme ça. Personnellement, merci internet, parce que ça m'aurait fait mal de claquer 20 euros pour un truc pareil. A éviter absolument, ou bien à oublier au plus vite, se rabattre sur Nirvana impérativement. On ne peut pas en vouloir aux Subways, mais leur place n'est pas sur la scène internationale mais dans leur garage, d'où on n'aurait jamais dû les sortir. Mais après tout, peut-être qu'il n'y a personne d'autre, et là ça devient tout de suite beaucoup plus inquiétant...
Nul   3/20



Posté le 11 juin 2006 à 21 h 13

J'aime beaucoup ce groupe car il a 'le truc' qui fait que dès que tu l'écoutes tu as leurs chansons en tête toute la journée et ce n'est pas du tout désagréable. Ce trio anglais est jeune, dynamique et à ne surtout pas oublier car ils vont bientôt revenir en concerts dans toute la France !
C'est du déjà entendu mais avec un vrai style et une vrai personnalité. Etant adolescente, cet esprit déjanté et punchy nous convient parfaitement donc, jeunes ados si vous le pouvez écouter absolument The Subways un groupe incontournable si vous aimez le rock qui vous déchaînera pendant quelques minutes ! Petit groupe plein d'avenir à retenir !!
Excellent !   18/20



Posté le 14 juin 2006 à 11 h 41

Young For Eternity n'est autre qu'un énième album pop anglais des 2000's et sûrement pas le meilleur.
Cependant je prends du plaisir à l'écouter parce que c'est un album frais, sans grande prétention ni originalité mais vif, agréable, nettement plus décomplexé que tout ce que les gens qui se prennent au sérieux ont l'habitude d'entendre et qui me plaît aussi. The Subways n'ont ni concept ni projet de révolution musical, l'album souffre parfois du côté trop juvénile des compositions et de l'interprétation mais au final si on ne tire rien de cet album on passe au moins un bon moment de rock'n'roll.
Sympa   14/20







Recherche avancée
En ligne
310 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Parmis ces biopics musicaux, lequel préferez vous ?