The Durutti Column

The Return Of The Durutti Column

The Return Of The Durutti Column

 Label :     Factory 
 Sortie :    mardi 01 janvier 1980 
 Format :  Album / CD  Vinyle  K7 Audio   

A l'époque de la sortie de ce première album, The Durutti Column s'offrait une place à part dans le courant post punk dominant. Aujourd'hui, Vini Reilly est considéré par beaucoup comme le grand-père du post rock ... Statut culte, mais toujours en marge !

Terriblement innovant, le disque n'a pas pris une ride, et reste touchant malgré sa position de pièce fondamentale dans l'histoire du rock.
Ajouter aussi qu'il s'agit de la porte d'entrée évidente et naturelle à l'énorme discographie de Vini Reilly/The Durutti Column.


Très bon   16/20
par Thibaut


 Moyenne 18.00/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 17 octobre 2007 à 18 h 38

Avec sa gueule de gueux moyenâgeux et son anorexie terrifiante, Vini Reilly faisait figure d'extra-terrestre dans cette scène punk anglaise qui l'accompagna dans des groupes au talent très limité avant de rencontrer ce cher Tony Wilson. Un groupe en poche et un producteur surdoué à ses côtés (Martin Hannett), le triste sire pouvait laisser éclater son génie guitaristique dès ce premier album.
Comme tout bon punk intello (enfin punk...) qui se respecte, Vini Reilly est passionné par les situationnistes français dont il tire le nom du groupe. The Durutti Column (et le titre d'album qui va avec) est un hommage (mal orthographié) aux étudiants strasbourgeois de 1966, qui eux-mêmes rendaient hommage aux anars de la guerre civile espagnole en publiant une fameuse BD détournée Le retour de la colonne Durruti. Le tout premier pressage de The Return Of The Durutti Column avait du papier de verre en guise de pochette histoire d'abîmer les autres vinyls susceptibles de l'encadrer, reprenant ainsi l'idée pernicieuse de Guy Debord pour son premier livre et sa couverture de même nature. Ah sûr on n'est pas chez ces blaireaux de Sham 69...
Non très loin même. La délicatesse cristalline de cette musique instrumentale fera fuir les aficionados du genre brut et méchant. Bonjour tristesse. Tristesse magnifique d'un type qui ne se remet de la disparition de son paternel ("Requiem For A Father") et enfante des mélodies tortueuses évocatrices d'une solitude infinie. Cold wave hypnotique portée par un jeu gratteux époustouflant qui fera pâmer d'admiration tous les guitaristes du dimanche mais aussi ceux du lundi. A la fois rassurant et saisissant de torpeur, The Return Of The Durutti Column est un pur chef-d'œuvre du genre froid à ranger soigneusement entre un Closer et un Seventeen Seconds.
Pour une fois, on s'insurgera contre les bonus tracks de l'édition CD qui viennent briser la perfection de The Return Of The Durutti Column. Préférez donc vous arrêter à "In D" pour goûter la magnificence de l'album original avant de reprendre sur un ajout de 6 morceaux que l'on qualifiera de moyenne facture.
Intemporel ! ! !   20/20







Recherche avancée
En ligne
200 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Si je vous dis beauté féminine vous me répondez ?


Elysian Fields
Emily Haines
Emiliana Torrini
PJ Harvey
Mazzy Star
Blonde Redhead
Cat Power
Peaches