Truly

Heart & Lungs

Heart & Lungs

 Label :     Sub Pop 
 Sortie :    mardi 01 octobre 1991 
 Format :  Mini Album / CD  Vinyle  K7 Audio   

C'est en 1989 qu'on entend parler pour la première fois de Robert Roth. Cette année-là, son groupe Storybook Krooks se sépare, en n'ayant rien laisser derrière lui de bien intéressant.
Après avoir cherché à droite à gauche d'autre personnes intéressées par sa musique, c'est un musicien qui vint à lui pour lui proposer de jouer avec son groupe. Son nom ? ... Kurt Cobain.
Pas encore certain de la viabilité de la formule trio, le leader de Nirvana cherchait alors un autre guitariste pour compléter son groupe. L'expérience Jason Everman avait été un fiasco, mais Cobain n'en démordait pas ! Il lui fallait un second. Et c'est ainsi que, l'air de rien, Robert Roth faillit être célèbre ...
Le problème, c'est que la musique de Nirvana ne l'intéressait pas, et qu'il n'était pas du genre à jouer de la musique écrite par d'autres. Il déclina donc l'offre de Cobain, et jamais il n'aurait pu prendre meilleure décision.

Plus tard, il fit la connaissance d'un certain Mark Pickerel, un batteur qui venait tout juste de quitter son groupe : The Screaming Trees. Ce dernier ne voulait alors plus rien avoir à faire avec la musique ; mais après avoir écouté la musique de Roth, il accepta de jouer dans son futur groupe.
Maintenant accompagné d'un batteur, il lui fallait un bassiste. Faut croire qu'il était chanceux, car sa route l'amena à croiser celle de Hiro Yamamoto, récemment en congé de Soundgarden.
Notez pour l'anecdote que celui qui remplaça Yamamoto dans Soundgarden, ne fut autre que Jason Everman (j'en ai parlé plus haut) ... Et pendant ce temps, Kurt Cobain lorgnait un certain Ben Shepherd dans sa quête (qui se révéla) désespérée d'un second couteau ... Et ce Ben Shepherd serait plus tard celui qui devait remplacer Jason Everman au sein de Soundgarden ... (vous avez suivi ?)

Pour Robert Roth et ses sbires, il était temps de passer aux choses sérieuses ; et c'est au cours de l'année 1990 que leur groupe Truly entra en studio, accompagné d'un certain Chris Quinn à la seconde guitare. Ce dernier ne resta que le temps de l'enregistrement du premier EP.
Le disque en question ne sortit qu'en 1991 ; entre temps, Truly était parti se faire les dents en première partie des Jesus Lizard.
Sorti chez le label maison, Sub Pop, il ne contenait que quatre titres. Pourtant il y avait là largement de quoi s'en mettre plein la tête. Dès la première chanson, "Heart & Lungs", quelque chose se passe. Les quatre musiciens démontrent une puissance mélodique impressionnante.
La voix de Roth se révèle par moment hystérique et démoniaque, et avec un refrain tel que celui là, on n'a pas fini de sauter partout.
Le second titre surfe également sur ce mélange de rage et de mélodie. Ici, c'est un piano sorti tout droit des 70's qui vient nous gratter le bulbe ; et le final (grandiose !!!!) est tout simplement épuisant de puissance.
La suite est du même tonneau, et l'on a même droit à une réminicence punk des plus efficaces sur le "Married In The Playground" de clôture.
Pour son premier disque avec Truly, Robert Roth démontre qu'il est un compositeur de génie et un performeur hors pair, le tout solidement soutenu par la rythmique impeccable de Pickerel et Yamamoto.

Soyons honnête, jamais ils ne rencontrèrent le succès qu'ils méritaient. Cependant, chacun de leurs disques, à commencer par le premier, est un chef d'œuvre.
Le EP Heart & Lungs est une savoureuse mise en bouche, qui sera suivie quatre ans plus tard par le magnifique et inégalé Fast Stories ... From Kid Coma.


Excellent !   18/20
par Max


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
348 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Les Pochettes de disques, elles vous font quel effet ?