Truly

Twilight Curtains

Twilight Curtains

 Label :     Sweet Nothing 
 Sortie :    lundi 22 mai 2000 
 Format :  Compilation / CD   

Parue sur le label anglais Sweet Nothing et destinée uniquement au marché local, Twilight Curtains est une compilation de raretés de Truly, formation américaine de la vague alternative des années 90 quelque peu oubliée aujourd'hui et qu'il faut absolument faire connaître davantage. Composé d'un gars qui a failli jouer dans Nirvana (Robert Roth) et de deux vétérans historiques de la scène de Seattle (Hiro Yamamoto, ex-Soundgarden, et Mark Pickerel, ex-Screaming Trees), ce groupe avait pourtant tout pour réussir, les chansons, le talent, le son, une signature chez Sub Pop (avant de migrer chez Capitol). Mais il n'en a rien été et, ayant un peu manqué le coche niveau chronologie (leur premier disque, le fantabuleux Fast Stories... From Kid Coma, est sorti en 1995, bien trop tard pour cartonner !), le trio se sépare à l'orée du nouveau millénaire, après avoir publié un album supplémentaire en 1997, l'excellent Feeling You Up, ainsi qu'une poignée de singles et d'EP.

Twilight Curtains arrive donc en 2000, alors que le groupe est déjà plus ou moins dissous, et contentera largement les fans, bien trop heureux de mettre la main sur quelques offrandes subsidiaires de ce groupe discret et malheureusement assez peu prolifique. Au milieu de ces faces-b, reprises, versions alternatives, outtakes et autres démos, on n'est pas vraiment désorienté en réalité, selon la connaissance que l'on a de la formation évidemment (la version single de "Twilight Curtains", celle remasterisée de "Wait Til' the Night", les alternatives de "Leatherette Tears" et "Queen of the Girls"). "Aliens on Alcohol" est un cas intéressant, puisqu'il aurait dû paraître sur Fast Stories à sa sortie, placé entre "Tragic Telepathic (Soul Slasher)" et "Virtually", mais en raison des capacités des CD de l'époque qui n'excédaient pas 72 min, le morceau avait été mis de côté. Il a fallu attendre 2020 et la réédition de l'album par Sub Pop en vinyle et numérique pour le voir réintégrer la tracklist du disque, après avoir donc trouvé refuge sur notre Twilight Curtains.

Les vraies surprises de la compile résident dans deux reprises plutôt étonnantes, "Our Lips Are Sealed" des Go-Go's, déjà parue sur un tribute album consacré à ce groupe en 1999, et "Girl Don't Tell Me You'll Write" des Beach Boys, qui nous montrent Truly sous un jour plus léger. Deux démos datées de 1996, "20th Century Voluntary Slaves" et "Mellotronica Symphonica", retiennent aussi l'attention, la première nommée étant particulièrement captivante et aboutie (elle aurait bien pu être incluse sur Feeling You Up), et nous indiquent sans doute le chemin qu'aurait continué à suivre le trio s'il avait perduré. Mais à défaut d'albums additionnels, nous devons nous satisfaire de cette unique compilation, qui a le mérite louable de rappeler quel groupe formidable pouvait être Truly et combien l'histoire du rock est ingrate avec ses enfants, même les plus inspirés d'entre eux. A nous désormais, si c'est encore possible, de la faire mentir.


Très bon   16/20
par Poukram


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
248 invités et 1 membre :
Zebulon
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans quelle tranche d'âge vous situez-vous ?