Truly

Feeling You Up

Feeling You Up

 Label :     Thick 
 Sortie :    mardi 04 novembre 1997 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Sorti deux ans après le fantastique Fast Stories... From Kid Coma, Feeling You Up s'éloigne sensiblement de ce dernier. C'est non sans une certaine déception que s'est achevée la première écoute de cet opus. Où sont passés les guitares crades ?? Où se cachent la tension et l'agressivité ???
On constate, dans un premier temps, que le son est beaucoup plus limpide que par le passé. Truly a pris un virage résolument pop, et, si cet aspect a toujours été présent dans leur musique, on aurait préféré qu'ils creusent encore plus leur côté sombre et rageur. Toutefois, après plusieurs écoutes attentives, on se rend compte que la tension est toujours là, que la clarté des guitares et des mélodies n'est qu'une façade destinée à masquer un pessimisme toujours aussi présent, bien que dissimulé.
Et donc, petit à petit, on commence à l'adorer ce disque. Petit à petit, on se rend compte de la force de morceaux tel que "Twilight Curtains" et ses sons electro, "EM7" et son riff de guitare superbe. On se rend compte également que Truly a été chercher des nouveaux sons qui donnent à l'ensemble une texture à la fois futuriste et élégante. Moins opaque que Last Stories..., Feeling You Up n'est pas non plus un disque que l'on assimile immédiatement. Même les très pop "Air Raid" et "Leatherette Tears" révèlent, au fil du temps, des subtilités insoupçonnées à la première écoute.
Une fois que cette étape "d'assimilation" est franchie, on peux savourer à loisir ce magnifique album. On pleure sur "The Possessions", on s'éclate sur "Public Access Girl", on saute partout avec "It's On Your Face" et "Come Hither"... Truly fait preuve d'une grande classe et d'une grande inventivité et Robert Roth est encore une fois le pilier central de l'oeuvre, autour duquel gravite Mark Pickerel et Hiro Yamamoto. On notera enfin l'instrumental qui clôt l'album... Un morceau totalement hypnotique, à mi-chemin entre le rêve et le cauchemar, qui conclue parfaitement le disque et reste gravé pour longtemps dans notre tête.
Malgré tout, on continuera à préféré le sublimissime et inégalable Fast Stories... From Kid Coma. Pourtant, ce serait fort dommage de se priver de ce "Feeling You Up", parfait pour découvrir l'univers du groupe sans trop de douleurs. Tombé dans l'oubli trop tôt, Truly mériterait de voir son incroyable talent enfin reconnu... mais c'est peu probable.


Parfait   17/20
par Max


 Moyenne 17.50/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 28 mai 2008 à 19 h 58

Deuxième effort pour ce groupe après l'exeptionnel Fast Stories... From Kid Coma, Feeling You Up surprend par son coté résolument pop et ses petites touches electros. Exit (relatif) les guitares grasses et les hurlements déchirants. Truly s'est assagi mais est toujours aussi mélancolique.
Le disque s'ouvre sur deux chefs d'oeuvre à savoir "Public Access Girl" et "Twilight Curtains". S'ensuivent ensuite "Wait 'til The Night", "Air Raid" et "It's On Your Face" qui sans être à la hauteur des deux premières sont de très bonnes chansons. Rien n'est à jeter sur l'album, les chansons s'enchaînent efficacement. On retrouve l'atmosphère de Fast Stories... mais de façon plus légère et du coup la mélancolie est mise en avant par rapport à la rage présente sur le premier disque.
Avec "Em7", "Come Hither" et "Leatherette Tears" le groupe retrouve le niveau du début du disque. "The Possessions" n'est pas loin non plus tandis que "Repulsion" rappelle le premier album.
Avec ce disque Truly conserve son identité mais refuse de tourner en rond, le groupe nous sert un disque proche du chef d'oeuvre qu'était Fast Stories... un peu plus faible mais également plus digeste. On se surprend à le préférer par moment au premier effort du trio.
Excellent !   18/20







Recherche avancée
En ligne
407 invités et 2 membres
François Corda
Nykobouk
Au hasard Balthazar
Sondages
À quoi te fait penser le design actuel du site?