The Bronx

The Bronx

The Bronx

 Label :     White Drugs 
 Sortie :    mardi 26 août 2003 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

The Bronx est un de ces groupes qui vous poussent à capitonner les murs de la maison avant de goûter à la dynamique de leur disque ! Dix titres sacrément pêchus, tenaces et frénétiques, la tête suit le chemin classique du haut vers le bas avec un tempo plutôt marqué.
Les membres du groupe sont traumatisés par les années Black Flag, Minor Threat ou encore Bad Brains, enfin le hardcore le vrai, l'agressif, le brûlant, le martellant, l'énergique. C'est bel et bien ce qui ressort de leur premier essai qui est une vraie braise, un baril de TNT dont on retiendra "White Tar", "They Will Kill Us All (Without A Mercy)" et surtout "Heart Attack American", probablement la meilleure de l'album, à vous faire bouffer le capitonnage. The Bronx véhicule la rage bouillante fidèle aux grands groupes de hardcore, ils sont ce qu'on appelle de dignes successeurs. 29 minutes de déchaînement (ce qui s'avère suffisant, on est vidé arrivé en bout de course !) et une pochette au graphisme magnifique représentative du contenu. A bon entendeur...


Très bon   16/20
par Charlie


 Moyenne 17.00/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 15 août 2010 à 23 h 10

Je me rappelle encore la première fois où j'ai enfourné la galette de ces inconnus au patronyme évident, surtout pour nous, Français. J'avais été interloqué par une chronique dans Rock Sound à l'époque (bin oui) qui parlait d'un gros disque bien excité comme je les aime. Et comme première approche auditive, une interrogation : "Heart American Attack" sonne bizarre, ils ont merdé au mix ou quoi ? Je monte le son, m'énerve sur le bouton... Vlan... Je viens de me faire avoir comme un bleu : le morceau repart en trombe et toute la hargne du groupe de Los Angeles me tombe sur le crâne comme un coup de massue. The Bronx, c'est une certaine idée du punk hardcore, avec le respect de la tradition puisée chez Minor Threat et Black Flag (évidemment), une vitesse d'exécution supersonique et de gros riffs de gratte sur lesquels se pose un chant cataclysmique rappelant parfois Refused. Du punk'n'roll, quoi ! C'est simple, il n'y a rien à jeter sur ce premier album. Car même quand le groupe ralentit le rythme, il montre une nouvelle facette plus mélancolique qu'on ne leur soupçonnait pas jusqu'alors.

Pour les avoir vus en live au Nouveau Casino il y a bien longtemps, je peux en plus rajouter qu'ils font largement parler la poudre... The Bronx, une sorte de groupe méconnu, difficile à suivre (3 albums aux titres identiques, de rares passages en France...) mais qui mérite amplement de jeter une oreille sur leur travail. Impossible d'en sortir déçu !
Excellent !   18/20







Recherche avancée
En ligne
429 invités et 2 membres
Pab
Lacs
Au hasard Balthazar
Sondages
Slammez-vous pendant les concerts ?