The Bronx

Mariachi El Bronx I

Mariachi El Bronx I

 Label :     Swami 
 Sortie :    2009 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Au premier abord, difficile d'imaginer qu'un groupe à l'esprit punk déchaîné comme The Bronx puisse changer de registre du tout au tout sans aborder le projet sous l'angle de la dérision ou de la parodie... Et pourtant, cet écart de conduite est tout ce qu'il y a de sérieux, a tout de la démarche passionnée. Line-up à peine altéré mais instruments tous remplacés, seule la voix de Matt Caughthran nous révèle l'identité du faux jumeau latin : C'est bien The Bronx qui fait du mariachi. Hein ?!
Aussi casse-gueule que les sacro-saint album de noël à l'américaine, cet étrange objet n'est qu'un trip de copains totalement anti-commercial, assumé et chéri de bout en bout : arrangement soignés, prod' impéc' ; rien à voir avec la crasse nécessaire à la fièvre hardcore. En conséquence, l'une des grandes qualités du disque est d'avoir été créé, pas sans humour non, mais sans la moindre dose de cynisme. Ça ne se conforte pas dans un traitement post-moderne, ce recul douillet et sans risque de la rigolade qui aurait été contre-productif. Ça ne ricane donc pas, ça ne se moque pas du genre, et l'embrasse tout entier. De quoi faire de cette dizaine de titres un interlude rafraîchissant, autant dans la discographie du groupe que dans la cédéthèque de n'importe qui, le mariachi n'étant pas un style des plus convoité. De ses multiples formes et déclinaisons de mélodies, cadences ou effets de styles traditionnels, le groupe se débrouille très bien, à défaut d'être réellement original ou accrocheur. Rien ne transparaît, tout reste plutôt sage, et Caughthran ne se lâche jamais. Ça reste dans le rang, avec tout juste une pointe pop à l'horizon, et encore, un œil de lynx est requit pour le distinguer avec le soleil mexicain dans la face. On se laisse bercer d'un titre à l'autre sans hystérie. C'est un exercice de style réussi, culotté, sans génie ni faux pas, avec d'excellents moments, dont il ne faut rien attendre de plus que de jolies mélodies, et qui ne serait probablement pas sorti de l'ombre sans la notoriété déjà toute acquise des furieux qu'ils l'ont initié...


Pas mal   13/20
par X_YoB


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
158 invités et 1 membre :
X_Wazoo
Au hasard Balthazar
Sondages
Pour toi, la réponse à la grande question sur la Vie, l'Univers et le Reste est :