Modest Mouse

Good News For People Who Love Bad News

Good News For People Who Love Bad News

 Label :     Epic 
 Sortie :    vendredi 27 août 2004 
 Format :  Album / CD   

Les Souris Modestes, qui ne sont pas à leur coup d'essai (sixième album), nous livrent ici un album ou psychédélisme et énergie font bon ménage. Good News For People Who Love Bad News est un disque plein, une oeuvre totale et accomplie. L'éclectisme de l'album ne gène en rien son efficacité car tout est réfléchi et maitrisé par le formidable Isaac Brock.
Les titres sont tantôt aériens, planants sur un orchestre bancal aux sonorités étranges mêlant cuivres et autres orgues distordus ("The World At Large", "Float On", "Ocean Breathes Salty"), tantôt électriques et hargneux, emportés par un chant coléreux et des riffs de guitare écorcheurs ("Bury Me With It").

Espérons qu'avec la signature sur un label important, ce groupe atteindra la reconnaissance qui lui est dûe.
Un disque plein de bonnes nouvelles ou chacun y trouvera ce qu'il est venu chercher.


Parfait   17/20
par Ludok2000


 Moyenne 17.67/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 16 janvier 2005 à 03 h 05

Modest Mouse met de côté sur ce quatrième disque officiel son côté plus explosif pour faire place à un oasis de mélodies psychédéliques. Oscillant entre le pop intelligent, le rock et l'indie, Good News... s'adresse aux auditeurs aguéris qui recherchent le dépaysement. Des ambiances lyriques sur un fond mélancolique rendent les émotions véhiculées presque palpables grâce, en particulier, à la voix insolite et malléable du chanteur. Badigeonnés par des séquences électroniques toujours bien dosées, les riffs de guitares accoustiques et électriques déstabilisent par leur magnétisme et leur incohérence en entrainant l'auditeur à se déchaîner ou poussant parfois celui-ci à la méditation. Du côté des textes, Isaac Brook, le chanteur, s'en donne à cœur joie en tirant à gros boulets rouges sur le conformisme passif qu'impose la société et sur le choix du compromis plutôt que celui de l'amour. Bref, un petit bijou qui fait penser à Wilco et aux Flaming Lips ce qui justifient leur collaboration sur la dernière chanson de l'album. Vraiment délirant.
Excellent !   18/20



Posté le 18 janvier 2005 à 05 h 40

"Good News For People Who love Bad News" est l'un des meilleurs albums de 2004, sinon LE meilleur. De la Pop-Rock-Indie-Psychédélique où n'importe quel curieux de musique rafraîchissante y trouve ici une perle rare.
Le fabuleux chanteur de ce groupe modeste (ouff la blague...) peut être très doux et poétique ("Blame It On The Tetons"), jusqu'à incarner le diable en personne ("This Devil's Workday"). Les 3 singles sorties jusqu'à ce jour, représentent bien les couleurs de l'album. Il s'y retrouve une très grande palette d'instruments : de la simple guitare à certains accessoires exotiques, dont j'ignore les noms.
La meilleure comparaison à faire serait que l'album ressemble légèrement à "Purple Onion" de The Les Claypool Frog Brigade.

Si vous n'avez jamais entendu l'album en entier, vous passez à côté du "trip" sonore de l'année.
Excellent !   18/20







Recherche avancée
En ligne
102 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans l'idée d'une playlist thématique mais néanmoins hebdomadaire, vous préférez :