Exsonvaldes

Time We Spent Together

Time We Spent Together

 Label :     Noise Digger 
 Sortie :    mai 2004 
 Format :  Album / CD   

Certains ont déjà connu la mésaventure de confondre le quintet power-pop parisien avec les punks strasbourgeois d'Exxon Valdez, et croyez moi, c'est un coup à vous faire blanchir la crête. On est rassuré, c'est bien les auteurs il y a quelques mois du superbe maxi Someday if you want to que l'on a aujourd'hui face à nous, pas de doute à celà.

Car ici, point n'est question de doubles-pédales ravageuses et de poings levés vers le ciel, mais de mélodies délicates gardées soigneusement dans le creux d'une main tendue vers l'autre côté de l'Atlantique : grands fans de Chokebore devant l'éternel, les Exson sont en passe de devenir sur la scène rock française ce que Nada Surf ou les Foo Fighters sont (ont été?) à la scène indie-pop ricaine, l'instinct mélodique du premier passé aux moulinets de guitares des seconds, tout en énergie contenue et en noirceur positivement éclairé par instants.

L'expérience acquise sur la route ces dernières semaines fait ensuite la différence, c'est une maturité toute neuve dont font preuve les franciliens en allant chercher plus souvent qu'à leur tour une certaine profondeur presque symphonique qui fait de Time we spent together un disque plus introverti mais aussi plus émouvant que leur précédent effort. Plus de profondeur donc, et des affiliations toutes neuves qui ramènent plus le groupe vers des sonorités plus pop, peuplées de ces arpèges discrets comme seul Grandaddy en est capable d'en assumer les conséquences sur le long terme.

Heureusement, Exsonvaldes n'oublie jamais les vertus cathartiques de titres plus efficaces à la première écoute, car pour le reste, on devra effectivement passer un sacré bout de temps avec ce disque pour en tirer toutes les richesses cachées sous ses habits de lumière.


Très bon   16/20
par Jarod


 Moyenne 15.00/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 01 mai 2005 à 23 h 38

Premier album pour les Parisiens après deux EP sortis en 2001 et 2002. Dès le premier morceau, "I Don't Want To Drive" qui marche sur les plates bandes d'un early Radiohead, on se dit que ce groupe sait écrire des chansons intelligentes et bien ficelées. "Going Away" qui suit me fait penser un peu à Calc, le groupe de Bordeaux en moins lo-fi, d'ailleurs je trouve pas mal de sonorités communes entre ces deux groupes. "Time Goes By", le troisième morceau est le troisième "tube" de cet album, le genre de morceau qu'on écoute le matin au réveil et qui nous donne le sourire pour toute la journée. Tout l'album est dans cet esprit, une pop classieuse aux influences digérées. D'autres morceaux comme "Time We Spent Together", "All I Have" ou "Some Stay" s'extirpent du lot pour un album peut-être un peu trop long (que 45 minutes quand même) car un peu répétitif (certainement le son très clair qui donne cet impression) mais vraiment bien réalisé (chaque morceau rentre dans la tête dès la première écoute).
Un album peut être plus varié devrait mettre Exsonvaldes sur de très bons rails et on le souhaite vivement.
Sympa   14/20







Recherche avancée
En ligne
336 invités et 1 membre :
Chaurionde
Au hasard Balthazar
Sondages
Parmis ces biopics musicaux, lequel préferez vous ?