Exsonvaldes

Nieppe [Rock En Nord Festival] - dimanche 26 juillet 2009

Tout d'abord, petit rappel du contexte : le festival Rock en Nord fêtait cette année sa première édition et venait étoffer la liste des festivals au nord de Paris, de plus en plus nombreux ces dernières années (et on ne s'en plaindra pas). Notre événement en question se déroulait dans les Flandres françaises, à une vingtaine de kilomètres à l'ouest de Lille, dans une petite ville où il ne doit pas se passer grand-chose le reste de l'année.
Pour une première, Rock en Nord avait tout pour plaire : un site champêtre dépaysant, une ambiance conviviale, de la bière et des frites, une scène impeccable et une qualité sonore à la hauteur mais aussi et surtout un line-up original et de qualité : Exsonvaldes, Quidam, The Boxer Rebellion, The Bishops, Fiction Plane ou encore Morcheeba (en guise de tête d'affiche) pour la journée du dimanche. On fera juste l'impasse sur les infâmes BP Zoom dont la présence ne s'expliquait que par le fait qu'ils étaient les régionaux de l'étape.
Cependant, et malgré une comm' très correcte, le dimanche 26 n'a pas attiré les foules (moins d'un millier de spectateurs). Difficile d'expliquer pourquoi si ce n'est peut-être une programmation trop élitiste.

Ce sont les parisiens d'Exsonvaldes qui avaient donc la lourde charge d'ouvrir la journée du dimanche. En l'occurrence, c'était d'autant plus difficile que le quatuor était programmé à 15h, devant un public des plus clairsemé (notamment en début de set) et en pleine digestion.
Le groupe de Simon Beaudoux a cependant une expérience suffisamment solide désormais pour affronter la situation avec professionnalisme et défendre autant que possible Near The Edge Of Something Beautiful.
Le quatuor ne se laisse pas démonter et semble faire abstraction du contexte particulier. La prestation est sérieuse, carrée et l'ensemble est agréable. Un peu plus rock également que sur album. Le nouvel album est bien représenté mais nous aurons droit à quelques incursions dans le passé, notamment avec "Going Away", très bon titre de Time We Spent Together.
Alors que la fin du set approche (45 minutes tout au plus), Simon Beaudoux prend la parole (pas sa tasse de thé visiblement) et tente de convaincre la centaine de personnes présentes à ce moment là de ne pas rester les fesses posées sur le gazon. S'ensuit alors une reprise du groupe A-Ha et son bon gros tube des 80's : "Take On Me". Une cover pas spécialement convaincante mais qui aurait pu faire son petit effet devant une foule plus dense.
"Life In Pieces" vient ensuite conclure ce premier acte de la journée sans faire de vague.

Exsonvaldes a rempli son contrat sans soucis lors de cette prestation nordiste. Le groupe, dont on saisissait déjà tout le potentiel il y a quelques années, confirme le bien qu'on pouvait penser de lui.
Auteur d'une prestation sobre mais dans l'ensemble convaincante, le combo parisien confirme son statut de référence sur la scène pop-rock française. Néanmoins, l'essence même d'un concert est le partage d'une expérience entre l'artiste et son public. En ce début d'après-midi, devant une audience des plus réduite, les conditions n'étaient définitivement pas réunies pour qu'une quelconque magie ne s'opère. Mais ça le groupe n'y est pour rien. A revoir dans d'autres circonstances.


Pas mal   13/20
par Billyjoe


  Setlist :

Sunlight
Last Year
Going Away
Lost Lights
84
Lali
Ever Again
Everything I See
Take On Me
Life In Pieces


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
150 invités et 1 membre :
Happy friday
Au hasard Balthazar
Sondages
Fermez les yeux, je vous dis "Musique", vous voyez :