Zeke

Death Alley

Death Alley

 Label :     Aces & Eights 
 Sortie :    mardi 23 octobre 2001 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

"C'est une musique de dingue, l'énergie mène le tout. Cela ne correspond pas à ce que tout le monde veut, ça représente ce que certains ont besoin."
Voilà une définition plutôt lucide de Mark Of The Beast, guitariste/chanteur de Zeke, à propos de sa musique. Du 100% pur jus vitalité, énergie, dynamisme, enfin ce que vous voulez du moment que vous pouvez saisir l'opiniatreté de ce groupe à vouloir faire du Rock 'n' Roll pur porc.
Les membres de Zeke, ont grandi dans les montagnes de Seattle, répresentent le cliché de l'américain moyen (biere - coca - pizza - film d'horreur - rock métal), sont passés chez Epitaph, n'ont jamais vendu des millions de disques, et n'en vendront jamais, se font sans cesse réprimander de jouer trop fort et détestent Pearl Jam. Leurs influences ont de quoi rebuter: Iron Maiden, Slayer, Mötörhead, Hawkwind, Black Sabbath ou même Captain Beefhart mais on oublie tout dès que l'album est lancé. Death Alley c'est le retour à l'animal, à la sueur de biker, aux grognements primitifs, aux secousses frénétiques, on ne réfléchit pas quand on écoute Zeke parce que ce n'est pas fait pour. Disque libérateur d'instincts vils et bas, exutoire aux tempos sidérants, tout est fait pour que la demi-heure que vous passez avec Zeke soit faite pour oublier... tout oublier...
Zeke sombrera dans l'anonymat (si ils n'y sont pas déjà) probablement comme beaucoup de groupes qui ont véritablement et sincèrement donné leur âme au rock qu'ils aimaient pratiquer. Zeke n'est qu'un infime groupe dans les groupes, mais ils méritent la reconnaissance d'avoir trouvé leur voie.


Bon   15/20
par Charlie


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
164 invités et 1 membre :
R.i.p Auckward
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans quelle tranche d'âge vous situez-vous ?