The Charlatans

Some Friendly

Some Friendly

 Label :     Remote Control 
 Sortie :    lundi 08 octobre 1990 
 Format :  Album / CD   

A la fin des années 80, c'est la folie à Manchester, et on parle de MaDchester ! Tellement de groupes de légende y voient le jour : Les Inspiral Carpets, les Happy Monday, les Stone Roses, ....
A la fin des années 80, dire d'un groupe qu'il est assez 'dance' n'a pas encore le sens péjoratif qu'on entend aujourd'hui. Et nous, on danse en écoutant le chant dégoûté de Shaun Ryder, qui camoufle mal un certain désespoir et "We don't care" !
A la fin des années 80, une drôle de coupe de cheveux se répand chez certains ados qui écoutent de la musique en provenance de la cité industrielle anglaise... Bon, ça c'est l'anecdote. En 1990, The Charlatans ont des airs de mauvais garçons. C'est sûr, ils sont capables de braquer une épicerie ! Ils sortent Some Friendly, la vague MaDchester atteint son sommet, et ils en profitent pour placer quelques tubes comme "The Only One I Know", dans les charts anglais. L'album est impécable ! Il est vraiment marqué par son époque, mais il s'écoute encore aujourd'hui avec autant bonheur et un peu de nostalgie pour certains.
En fait, c'est un bel et grand album d'une incroyable efficacité, mais ça c'est une marque de fabrique !


Excellent !   18/20
par Thibaut


 Moyenne 17.00/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 07 septembre 2004 à 10 h 49

Pour leur premier disque, Tim Burgess et ses potes nous gratifient d'un album dans l'air du temps : psychédélique. Sur "The only one I know", Tim va même jusqu'à plagier la voix de Ian Brown, chanteur des Stone Roses.

Tout est impeccable sur le disque, on ne s'ennuie pas une seconde. Les chansons les plus longues comme "Opportunity" et "Sproston Green" sont vraiment très bonnes.

Par la suite, le groupe ne cessera de se remettre en question, en incluant plus d'électro dans leur musique, puis en surfant sur la vague Brit-pop, avant de faire un passage par un semblant de soul moderne avec "Wonderland" (sorti en 2001) et de tomber dans des travers Brit-pop avec "Up at the lake" (2004).

Allez, "Some Friendly" est un disque de plus pour passer une bonne soirée à danser sur de la pure musique.

"The only one I know has come to take me away..."
Très bon   16/20







Recherche avancée
En ligne
183 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Slammez-vous pendant les concerts ?