Sleaford Mods

Eton Alive

Eton Alive

 Label :     Extreme Eating 
 Sortie :    vendredi 22 février 2019 
 Format :  Album / CD  Vinyle  K7 Audio   

Sleaford Mods plus calme ? J'ai l'impression d'avoir déjà eu ce discours. Non, pas plus calme dans les textes, mais dans la façon des les faire sonner... quoi que. On va dire que leur boîte à rythmes tape d'une manière un peu plus entraînante, moins "bourrage de crânes", même si "Into The Payzone" est le mauvais exemple pour démarrer – il y a le son d'une perceuse quand même !

Eton Alive sort sur le label Extreme Eating, LE label des messieurs – nouvelle étape. Qui dit nouvelle étape, dit nouveautés ? Il y en a ici : "Big Burt" voit l'arrivée d'un drôle de synthé sur un rythme complètement répétitif, pour "Discourse" on dirait qu'ils l'ont composé en jouant à "Crash Bandicoot", ce son, ce phrasé, ce refrain, tout est bon dans ce titre (grande réussite du disque). "Negative Script" avec effets sur la voix et un beat groovy assez puissant peut être considéré comme un son un peu "nouveau". Ils se permettent même un solo de kazoo dans "O.B.C.T" et avec eux ce n'est pas du tout ridicule ; peut-être parce qu'avec leurs tronches déglinguées de "ne vient pas me faire chier, je mords" on se dit qu'ils ont des couilles d'en mettre sur leur disque, alors ça passe. Et n'oublions pas "When You Come Up To Me" et "Firewall" où Jason Williamson chante vraiment et le pire c'est qu'il s'est vraiment amélioré, limite on pourrait avoir des envies d'un album chanté et non rapé/parlé. Ça peut lui permettre de souffler un peu en live.

Bon, tout çà ne les empêche pas de vite revenir au "son Sleaford Mods" avec une basse qui tape bien comme il faut – c'est toujours mieux avec eux –, des sons de boîte à rythmes plutôt bien choisis et surtout des refrains entêtants quasiment toutes les 2 pistes : "Kebab Spider" / "O.B.C.T" / "Top It Up" (déjà un classique de leur répertoire?) / "Firewall" / "Discourse".

Existe-t-il un problème avec cet album ? Oui, "Flipside" et "Subtraction" fatiguent un peu et 2 titres vraiment moyens à la suite ça casse carrément le rythme... dommage.

Eton Alive est leur meilleur opus depuis Key Markets (2015). Et dire qu'à une lettre près on aurait frôlé la catastrophe pour le marché français...


Parfait   17/20
par Beckuto


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
50 invités et 2 membres
BloodInMyEyes
Dale
Au hasard Balthazar
Sondages
Selon vous, quel intérêt les side-projects offrent-ils au rock indé ?