Sparklehorse

Good Morning Spider

Good Morning Spider

 Label :     Parlophone 
 Sortie :    mardi 09 février 1999 
 Format :  Album / CD   

Après l'impeccable Vivadixie Submarine Transmissionplot , les Sparklehorse reviennent en 1998 avec Good Morning Spider.
Ce deuxième opus, dans la lignée de son prédécesseur, juxtapose morceaux noisy et ballades folk à travers d'étonnants paysages merveilleusement bidouillés. On ne se fait pas prier pour se noyer à nouveau dans l'univers si particulier de Mark Linkous et de sa bande, pour balancer la tête sur "Pigs", pour sourire jusqu'aux oreilles sur "Hundreds Of Sparrows", et pour boire la tasse jusqu'à la lie.
On ne leur reproche même pas d'user des mêmes ingrédients qu'avant, tellement on se laisse prendre, tantôt par la nonchalance, tantôt par l'énergie, que répend ce disque, tellement on est ému par ces morceaux chantés d'une voix d'oiseau enroué, celle de Linkous.
On ne peut que remercier les Sparklehorse de nous offrir une belle alternative au monde réel, parce qu'ils sont rares ceux qui savent nous faire renouer le temps d'un disque, avec une certaine candeur perdue... tout en se gardant de sombrer dans la niaiserie.


Parfait   17/20
par Greg


 Moyenne 18.00/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 13 février 2006 à 10 h 23

A ceux qui pensent que la souffrance et le tourment ne s'expriment qu'en hurlant ou en braillant comme un porc, a ceux qui ont oublié ce que le mot interprète signifie.
Oui, à vous peut-être, cet album est pour vous.

Combien de fois j'ai pu fredonner ces melodies dans ma tête toute la journée? En toute franchise, il me serait impossible de répondre.

"I'm so sick of good byes,
I'm so sick, i'm so sick,
Of Good Byes...."

Il y a dans cet album chaque seconde, tellement d'idées , tellement de coups de génie... ça fourmille de divers sentiments, plus ou moins agréables et lumineux, mais toujours sincères, et touchant directement là où il est impossible d'effacer.

"Good Monring Spider" m'a reveillé à peu pres tous les matins et éclairé mes sombres matinées d'octobre et de novembre 2004. Aujourd'hui quand je l'écoute, il prend une autre dimension, presque inimaginable. Une dimension plus lumineuse, moins fumeuse ou brumeuse.

(coups de coeur tres personnel..... pour les chansons "Maria's Little Elbows" et la sublimissime et souriante "Hundreds Of Sparrows")

Un album définitivement pour les personnes introverties et sensibles, secrètement amoureuses de ce que certains appellent la vie.
Des mélodies pour frissoner longtemps, pour l'éternité certainement. Le sourire aux lèvres, les larmes au yeux, des frissons éternels.
Des moments de vie délicieusement tourmentés et inoubliables.
Exceptionnel ! !   19/20







Recherche avancée
En ligne
306 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Les concours sur XSilence, vous en pensez quoi?