Peace

In Love

In Love

 Label :     Columbia 
 Sortie :    lundi 25 mars 2013 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Quand on s'appelle Peace et qu'on sort un premier album intitulé In Love on ne peut vouloir qu'une chose : se faire plaisir en faisant plaisir aux autres. Ces 4 Anglais sont loin d'être méchants et ne veulent aucunement nous agresser les oreilles, non ce qu'ils veulent c'est répandre leur Pop Rock Indie fortement influencé par les 90's.

De la joie et de la bonne humeur émanent naturellement de leurs chansons, vous pouvez même appeler ça de la "Feel Good Music" si ça vous chante et de toute façon ça vous fera chanter. Ils sont jeunes et pourtant déjà capables de composer des petits tubes indie rock, allez jeter une oreille à "Follow Baby", "Lovesick" et "Toxic", enfin non qu'est-ce que je dis, allez écouter tout l'album ! Ça vous fera sauter dans tous les sens, vous fera danser, d'une manière assez sexy parfois (le single "Wraith") et vous fera planer avec des instants un petit peu plus psyché ("Sugarstone"). Bon ils sont jeunes alors ils peuvent faire des erreurs, le meilleur exemple étant "Waste Of Paint" et son pompage faussement voilé du riff de "There's No Other Way" de blur... Pas très subtil quand même, ça fonctionne – évidemment –, mais qui a envie d'entendre une parodie lorsque l'original est d'une grande qualité ?

Peace arrive dans la cour des grands d'une belle manière, avec un disque plus que sympa (l'ouverture "Higher Than The Sun" donne bien le ton), sans prise de têtes et surtout qui démontre un talent mélodique indéniable qui n'attend plus qu'à exploser à la face du monde. Encore un peu de travail les gars, n'essayez surtout plus d'imiter l'un de vos groupes favoris, continuez à pondre des petits tubes indie rock, qui sait, un jour vous serez sûrement capable d'enregistrer classiques sur classiques, c'est tout ce que je vous souhaite !


Bon   15/20
par Beckuto


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
346 invités et 1 membre :
Pab
Au hasard Balthazar
Sondages
Levé du mauvais pied, je suis plutôt "réac'n roll" : Ras-le-bol...