Pond

The Weather

The Weather

 Label :     Marathon Artists 
 Sortie :    vendredi 05 mai 2017 
 Format :  Album / CD  Vinyle  Numérique   

The Weather démarre directement avec une entrée épique ("30000 Megatons"), les membres de Pond sont toujours présents dans leur navette spatiale depuis Man, It Feels Like Space Again et entament leur descente héroïque vers la Terre. La Terre qui a vu naître en 2015 l'album Currents de leur ami Kevin Parker/Tame Impala.

Il semble bien que Currents engendre petit à petit une progéniture beaucoup trop semblable (coucou Volcano de Temples), même voix aiguës, même rythmes, même son de guitare (écoutez le solo de "Sweep Me Off My Feet"), de batterie, de basse, de synthés, de la reverb partout... Pond veulent-ils vraiment être une entité à part entière ou l'éternel "groupe avec des gars dans Tame Impala" ?

Le titre que je viens de citer, "Paint Me Silver", "Colder Than Ice", "All I Want For Xmas (Is A Tascam 388)", quand je les écoute j'ai l'impression d'avoir mis un disque jumeau à Currents ; Parker a peut-être créé un style en fait, du Space-Disco-Pop-Psyché ? Oui parce que la clé du mystère c'est que Kevin Parker est encore et toujours à la production (fidèle le gaillard)... Alors qu'on pourrait croire qu'il est aussi à la composition. C'est loin d'être mauvais, bien au contraire, mais il n'y a 0 surprise et 0 prise de risques, ce truc c'est un style "mort-né", ça convient à un et un seul Artiste, après, tous les autres rappelleront inévitablement l'original.

Évidemment Pond sont plus intéressants lorsqu'ils font "leur truc" : "Edge Of The World, Pt. 1" plane et frôle le titre Hard-Rock avec un solo "à la Jack White" durant sa coda, "Edge Of The World, Pt. 2" joue comme le titre d'ouverture la carte de l'épique avec tous ses chœurs dans la seconde moitié du morceau, "A / B" est bien plus Garage-Rock Psyché, bien rentre-dedans... pendant 1 minute, puis tout s'arrête, le piano entre en scène et le titre s'imprègne d'une belle mélancolie et "Zen Automaton" est une piste onirique embellie par une partie au saxophone, là on entre dans le Jazz voire presque le Free-Jazz.

Soit Pond ont choisi la facilité, soit le poids de Kevin Parker devient trop grand pour eux. On passe plutôt un bon moment sans vraiment redécoller. Pond s'amuse avec le Terrien, alors que les aventures de Pond dans l'espace ça a quand même bien plus de gueule.


Pas mal   13/20
par Beckuto


  Écoutable sur
https://pondband.bandcamp.com/album/the-weather


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
157 invités et 2 membres
El rodeo
Twilliam
Au hasard Balthazar
Sondages
Selon vous, quel intérêt les side-projects offrent-ils au rock indé ?