Sumac

American Dollar Bill - Keep Looking Sideways, You're Too Hideous To Look Face On

American Dollar Bill - Keep Looking Sideways, You're Too Hideous To Look Face On

 Label :     Thrill Jockey 
 Sortie :    vendredi 23 février 2018 
 Format :  Album / CD  Numérique   

Quand on connait un peu Keiji Haino, on sait bien qu'il est partout. Partout où l'extrême et l'expérimental viennent s'interroger, vous pouvez être sûr qu'un jour il viendra poser sa crotte sous la forme d'un collaboration. La qualité des projets varie, l'alchimie aussi, mais le choix de s'allier à Sumac s'avère ici très judicieux. Surtout au regard de ces derniers, qui m'ont toujours laissé un goût de trop peu dans la bouche. Le combo américain dispose d'une puissance de feu impressionnante, et d'une science de la retenue menaçante qui leur permet de ménager habilement d'intenses climax une fois qu'ils décident de lâcher les chiens pour de bon. Un album de Sumac c'est une guerre des nerfs. Mais jamais ils ne m'auront impressionné au delà de cette mise en tension, qui finit par lasser à mesure qu'on s'habitue ) ce qui devient à la longue une recette appliquée, manquant finalement d'humanité tandis que le groupe se contente de dérouiller ses muscles sludge en vain.

Mais c'est là que Haino intervient. Si Sumac est une machine de guerre implacable mais automatisée, suivant des schémas prévisibles, Haino le Vagabond est ce pilote enragé et à moitié fou qui vient enfin donner chair aux articulations métalliques de son épais véhicule. Les morceaux sont aussi dépourvus de direction qu'auparavant, les faiblesses de Sumac sont loin d'être colmatées à 100% et ce American Dollar Bill - Keep Looking Sideways, You're Too Hideous to Look at Face On (Haino et les titres...) n'est pas parfait, mais il il y a quelque chose ici d'humain qui affleure, d'une catharsis faite de sang et d'os qui enfin m'atteint au cœur. Enfin je crois dans cette Apocalypse qu'on me présente, je frémis devant les hurlements de samouraï blessé de Keiji qui, avec ses impros de guitare instinctives dérègle la machine trop bien huilée de Sumac, qui en retour lui offre un cadre solide, qui contient fermement sa furie et la canalise avec brio.

Je quitte cet album satisfait, espérant d'une part que les américains tireront leçon de cette expérience (ou qu'à défaut ils reviennent jammer de temps en temps avec le nippon à la frange argentée et aux verres fumés), et d'autre part que Haino-sama poursuivra sa quête d'accouplements sauvages avec les esprits effrontés de la scène expé.


Bon   15/20
par X_Wazoo


  NB : Voici la tracklist pour le plaisir du verbe propre à sieur Haino :

1. American Dollar Bill - Keep Looking Sideways, You're Too Hideous to Look at Face On
2. What Have I Done? (I Was Reeling in Something White and I Became Able to Do Anything I Made a Hole Imprisoned Time Within It Created Friction Stopped Listening to Warnings Ceased Fixing My Errors Made the Impossible Possible? Turned Sadness Into Joy)
3. I'm Over 137% a Love Junkie and Still It's Not Enough
4. I'm Over 137% a Love Junkie and Still It's Not Enough
5. What Have I Done? (I Was Reeling in Something White and I Became Able to Do Anything I Made a Hole Imprisoned Time Within It Created Friction Stopped Listening to Warnings Ceased Fixing My Errors Made the Impossible Possible? Turned Sadness Into Joy)


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
213 invités et 3 membres
Jekyll
Onsefoutdenous
Shiboome
Au hasard Balthazar
Sondages
Où habitez vous ?