Caroline Rose

Loner

Loner

 Label :     New West 
 Sortie :    vendredi 23 février 2018 
 Format :  Album / CD  Vinyle  K7 Audio  Numérique   

Dans la collection "J'ai une pote indie" je demande Caroline Rose.

Attention, il ne faut pas la confondre avec une candidate oubliable d'un télé-crochet (The Voice) portant le même nom, elle n'aime pas çà, je n'aime pas çà, on n'aime pas çà alors tu ne fais pas çà, OK ?! Ma pote ce n'est pas juste une voix et une tête bonne à passer à la TV, c'est une véritable Artiste multi-instrumentiste qui ne se prend pas du tout la tête, mais qui sait bien où elle veut aller. Son projet elle l'a bien en tête, son image est soignée (le tout rouge) tout en restant du pur "je me fous du regard des autres" (allez regarder ses clips pour "Soul No.5" et "Money") et sa musique c'est elle et elle seule qui l'écrit et l'enregistre. C'est une Loner, elle a tout fait toute seule à l'exception de la production et du mixage.

En plus de son humour satirique et de sa folie naturelle, ce que j'apprécie le plus chez Caroline c'est son culot (bye bye l'Americana et la Country qui plaît tant aux Américains) et le fait qu'elle soit capable de réaliser de petits tubes en puissance assez différents – Rockabilly punky ("Money"), Surf-Rock ("Soul No.5") et Indie-Rock ("Bikini") – puis d'enchaîner avec des titres un peu plus sombres ("To Die Today" / "Talk"), sans oublier de passer par une Pop innocente à guitares et synthés ("Cry!" / "Jeannie Becomes A Mom" / "Animal"). Pour tout vous dire, elle me fait tellement marrer que je lui pardonne même son pompage de mélodie de synthé de "Manipulator" de Ty Segall sur "More Of The Same".
Comme elle le dit ou le fait comprendre, le capitalisme c'est de la merde, l'indépendance c'est cool, la solitude c'est la merde, les grossesses non désirées c'est la merde, l'anxiété c'est de la merde, la vie c'est l'éclate, la mort c'est la merde, la misogynie c'est de la merde, mais je vous le dis son album c'est du très bon, pas vraiment original, mais avec un patchwork sonore bien pensé et bien mené.

Ouais j'ai une pote indie, j'aimerais la garder rien que pour moi, mais ça serait dommage de la laisser dans l'ombre et j'ai besoin de plus de personne pour m'aider à la faire arrêter la clope... je crois que ça devient dangereux à ce stade-là, alors je prends sur moi, je fais le social et : "Hey, tu connais Caroline Rose ?"


Très bon   16/20
par Beckuto


  Écoutable sur
https://carolinerosemusic.bandcamp.com/album/loner


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
168 invités et 1 membre :
Dale
Au hasard Balthazar
Sondages
Les concours sur XSilence, vous en pensez quoi?