Divorce

Seance Fiction

Seance Fiction

 Label :     Night School 
 Sortie :    lundi 17 septembre 2012 
 Format :  Album / Vinyle  Numérique   

[Chronique en aveugle #21] Le rédacteur ne savait rien de l'identité de l'artiste dont il a chroniqué le présent album


J'ai bien eu du mal à l'écrire cette petite chronique ci...
La première écoute de ce mini album m'a inspiré des histoires de monstre perdu dans un gouffre sans fond, si profond qu'aucune trace d'humanité n'y survivrait. Et puis plus rien, la panne d'inspiration totale, l'esprit bouché, opaque, un peu comme ce disque. Car cet ep est difficilement pénétrable.
J'ai déjà été plutôt rebutée par la première piste. Laquelle, le découvrirai-je plus tard, est pourtant la plus accessible. On peut encore y déceler un semblant de mélodie et d'accord entre les musiciens et la chose qui chante. La suite est pire.. Un mur de guitares répétitives, une batterie qui a plus l'air d'essayer de suivre que de mener la danse et donc une créature qui vocalise. Tantôt avec la musique, tantôt complètement à côté de la plaque. C'est donc ça, chacun fait son petit micmac dans son coin, à tel point que je me suis parfois demandé si tout ce petit monde désaxé avait bien enregistré ensemble... Voilà le tableau. Il est clair que je n'ai pas vraiment accroché au délire, pourtant ce cher bon dieu sait que j'aime les choses foutraques et à côté de la plaque, les gens qui chantent mal, qui jouent à moitié etc.. J'aurais pu accepter cette voix dégénérée si la musique derrière avait été plus riche et/ou moins dans la répétition. J'aurais pu accepter cette musique si la voix m'avait donné quelque chose à quoi m'accrocher pour sortir la tête de l'eau noire et glacée. Mon avis reste mitigé car je sens qu'il aurait pu se passer un truc. Avec une ambiance et une production plus réfléchie et plus fouillée, quelque variété dans les humeurs et un peu plus de communion entre les intervenants. En conclusion c'est un album compliqué et un peu fatiguant qui aurait pu être réussi s'il avait été plus généreux en intentions vers l'auditeur, ou si du moins j'avais senti un semblant de communion au sein du groupe.
Mais peut-être fait-elle tout toute seule, cette créature mystérieuse, sortie des entrailles d'une planète inconnue..
Et si Alien avait une voix?


Correct   12/20
par Happy friday


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
243 invités et 3 membres
Flavien
CarolineNo
Pab
Au hasard Balthazar
Sondages
Finalement, au vu des projets nés après leur désunion, vous êtes très content qu'ils aient splité:


At The Drive-In
Atari Teenage Riot
Big Black
Black Flag
Diabologum
Faith No More
Fu Manchu
The God Machine
The Murder City Devils
Refused